Vers un brevetage du système de paiement de Starbucks ?






Howard_SchultzStarbucks pourra-t-il devenir un jour un fournisseur de technologie de paiement mobile ?

La question mérite d’être posée lorsqu’on voit le succès que connaît actuellement la chaîne de café à travers son système maison.

 

 

 

 

Starbucks reste une chaîne de cafés

Un grand nombre de points ont été abordés lors la réunion annuelle de Starbucks qui a eu lieu récemment. L’un des plus marquants est l’intention de la société de vendre des boissons alcoolisées et de la nourriture chaude après un test réalisé dans environ 40 sites.

Parmi les grandes lignes de la réunion, il y avait l’intention du PDG de la firme Howard Schultz de tirer profit de la position de leader de Starbucks dans le secteur du paiement mobile.

Dans une interview accordée à la CNBC, il a indiqué que la société a créé quelque chose de viable non seulement à l’intérieur de la chaîne mais aussi en dehors. Il a expliqué que la plupart des détaillants n’ont pas les compétences, les ressources et la flexibilité nécessaires pour faire des investissements. Cela représente une grande opportunité pour la société de constituer de nouvelles sources de revenus.

Toutefois, Howard Schultz a tempéré en affirmant qu’il est trop tôt pour discuter de la manière dont Starbucks pourrait tirer réellement profit de cette technologie. Malgré l’avance que la société a pris dans le paiement mobile, son PDG a réaffirmé que Starbucks a été et sera toujours une chaîne de cafés.

Une opportunité réelle de revenus

Le paiement mobile représente aujourd’hui 14% des transactions de Starbucks aux États-Unis. La chaîne a déclaré qu’elle gère jusqu’à 5 millions de transactions mobiles chaque semaine et que près de 10 millions de ses clients ont téléchargé ses applications mobiles. La porte-parole de la société Linda Mills a ajouté que la majorité des 8 millions de primes de fidélisation distribuées par la chaîne sont passées par les applications.

Pour l’analyste chez Forrester Resarch Denee Carrington, Starbucks est un exemple de réussite dans le domaine du paiement mobile en magasin

Plusieurs détaillants veulent imiter la chaîne de cafés. Pour Denee Carrington, il y a clairement une opportunité de revenus dans la mesure il y a une réelle demande pour le modèle de Starbucks.

Deux question se posent : Starbucks veut-il devenir un fournisseur de technologie ou rester une chaîne de cafés ? Starbucks peut-il le faire efficacement en restant une chaîne de cafés ?

Forrester estime que le volume de paiement mobile aux États-Unis devrait passer de 13 milliards de dollars à 90 milliards entre 2012 et 2017

Il est à noter que Starbucks a développé ses propres applications mobiles iOS et Android en interne en dehors de son partenariat avec Square. Ces applications participent activement au programme de fidélisation de chaîne qui permet à Starbucks d’offrir des rabais sur ses produits.

Pour appuyer la croissance de ce secteur, la société a créé en 2012 une division numérique avec à sa tête Adam Brotman.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.