Focus sur le paiement mobile






paiement mobileAvec un smartphone, on peut payer un article à la caisse, les reçus sont envoyés et stockés électroniquement et les dépenses sont ajustées pour cadrer avec le budget mensuel.

C’est ce que les banques, les opérateurs de téléphonie mobile, les détaillants et les géants d’Internet comme Google et PayPal veulent fournir aux consommateurs.

Plusieurs défis à surmonter

Le nombre de sociétés qui ont lancé ou qui envisagent de lancer un service de paiement mobile ne cesse d’augmenter, ce qui montre le potentiel grandissant de ce marché. Cependant, aucune solution n’est sortie du lot jusqu’ici.

Le secteur attend toujours le déclic qui va conduire vers une adoption massive du paiement mobile

Comme le résume si bien le vice président de l’American Bankers Association Steve Kenneally, le paiement mobile est inévitable mais pas imminent. Les premiers acteurs portent beaucoup plus de poids sur leurs épaules car non seulement ils doivent penser à la commodité des solutions mais ils doivent également mettre en place tout un écosystème de paiement. Puis, il y a l’attente de l’innovation.

Le marché est à la recherche de portefeuilles mobiles qui procurent de nouvelles fonctionnalités

Devant tous ces défis, les premiers entrants dans le paiement mobile ne se laissent pas décourager à l’image d’Howard Schultz PDG de Starbucks qui est persuadé de réussir à construire quelque chose d’important à l’avenir.

La chaîne de café compte actuellement 10 millions d’utilisateurs mobiles actifs et gère jusqu’à 5 millions de transactions mobiles par semaine. Selon lui, une marque de consommation ne peut réussir de nos jours sans avoir une bonne stratégie numérique social et mobile.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.