Deux Américains sur cinq utiliseront un portefeuille mobile d’ici 2017






Paiement mobileLe paiement mobile va continuer de progresser aux États-Unis, porté par l’apparition de nouvelles solutions.

 

 

Un avenir sans NFC

Selon Parks Associates, un cinquième des Américains – soit 40 millions de personnes – ont utilisé un portefeuille mobile en 2013. Et d’après les prévisions du cabinet d’études, ce nombre va augmenter de 183% d’ici 2017 pour représenter 43% de la population – soit 113 millions de personnes.

L’explosion à venir des technologies de paiement va jouer un grand rôle dans cette croissance. Cependant, cela ira au-delà des paiements avec l’arrivée des programmes de fidélisation sur mobile et le marketing en magasin. Toutes ces solutions vont donner aux utilisateurs de smartphone et aux commerçants une raison d’adopter les portefeuilles mobiles.

Si par le passé, portefeuille mobile rimait automatiquement avec la technologie NFC, aujourd’hui, il existe plusieurs applications qui s’appuient sur d’autres techniques, comme l’application Starbucks qui utilise les QR codes.

Le problème avec les solutions NFC, c’est que les commerçants sont obligés d’investir dans du nouveau matériel pour pouvoir accepter les paiements et ces opérations de mise à niveau coûtent très cher.

Les solutions alternatives gagnent donc en attractivité et cela va conduire davantage de détaillants à adopter le paiement mobile. De fil en aiguille, les consommateurs vont suivre le mouvement car ils seront alors en mesure d’utiliser leur mobile pour payer.

De nouvelles technologies comme le BLE, le Bluetooth Low Energy, vont également favoriser l’adoption des portefeuilles mobiles en améliorant l’expérience des consommateurs et des commerçants. Certains analystes estiment même que le BLE a une plus grande portée que la NFC.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.