L’e-commerce ne survivrait pas sans le m-commerce ?






L'e commerce et le m-commerce

L’e-commerce a récemment connu un grand bouleversement provoqué par les habitudes de consommation des internautes qui deviennent de plus en plus mobiles.

Le m-commerce s’annonce ainsi comme un enjeu majeur pour les e-commerçants s’ils veulent promouvoir efficacement leurs ventes.

La principale raison en est la vulgarisation des Smartphones et des tablettes qui deviennent des outils inévitables dans le quotidien des consommateurs.

 

Un nouveau comportement d’achat

Si les consommateurs visitaient auparavant les magasins pour finir leurs achats sur internet, ils ont maintenant adopté un nouveau comportement : l’achat partout où ils sont et à tout moment

Une tendance qui impose aux sites marchands d’adapter leur plateforme au m-commerce, car l’usage des terminaux mobiles va actuellement au-delà d’un simple moyen de communication.

L’utilisateur de tablette et de Smartphone se veut plus rapide non seulement en termes de transaction de type micropaiement, mais également sur le plan décisionnel : acheter sans attendre d’être chez soi ou à son bureau.

De nombreux consommateurs font désormais leurs courses dans les transports publics, les restaurants, les librairies et bien d’autres lieux où ils peuvent se connecter.

Une adaptation pas si évidente

Le potentiel du m-commerce est poussé en grande partie par la relation qu’un utilisateur a avec son Smartphone ou tablette : il ne s’en sépare presque jamais. GPS, shopping, appels, SMS, et bien d’autres applications sont intégrées dans ces dispositifs et les e-marchands pourront ainsi connaitre davantage sur leurs prospects.

Ils doivent cependant faire face à un grand obstacle qui est la confidentialité : les consommateurs ne communiqueront jamais des informations personnelles, tant que les prestations des « m-commerçants » ne seront pas à la hauteur de leurs préférences, goûts, habitudes, etc.

Seuls les services à valeur ajoutée permettront d’accéder à des renseignements-clés pour promouvoir les ventes notamment des offres selon l’âge, le sexe par exemple afin d’analyser les habitudes de consommation selon ces données

Ergonomie et sécurité

Un site marchand qui s’adapte au commerce en ligne sur mobile doit considérer particulièrement l’ergonomie de la plateforme qu’il propose et la sécurité des transactions. L’automatisme est primordial, car un internaute déjà habitué à une boutique en ligne doit pouvoir utiliser le même site quel que soit le terminal qu’il utilise. Par ailleurs, il ne s’agit pas seulement d’un autre canal de vente supplémentaire, car il faut surtout créer une autre expérience d’achat.

Cela demande une étude sur l’usage du Smartphone ou de la tablette notamment le moment, l’endroit et la façon dont leurs propriétaires les utilisent afin d’offrir l’application appropriée et d’interagir facilement avec eux.

Le dernier objectif, mais pas des moindres concerne la sécurité des transactions. Il s’agit de fournir un moyen de paiement adapté aux terminaux mobiles comme l’ont fait récemment MasterCard et Visa qui ont développé leurs solutions mobiles.

Toutefois, les consommateurs sont encore plus réticents à utiliser les Smartphones en public pour effectuer un paiement, la majorité préfère encore le faire sur tablette et à la maison. Une tendance qui devrait bientôt changer une fois que les m-commerçants apportent des preuves tangibles sur la sécurité du paiement sur mobile à leurs clients.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.