Virgin, victime d’Internet ?






La faillite de Virgin

Virgin Megastore a déposé le bilan le 9 janvier dernier

Pour la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti, la chaîne a tout simplement été victime de la concurrence déloyale des grands acteurs du Web.

Mais est-ce la seule raison du naufrage du célèbre disquaire ?

 

L’industrie du disque en danger ?

2013 commence mal pour Virgin et ses salariés. Le distributeur de biens culturels a déposé le bilan auprès du tribunal du commerce de Paris le 9 janvier. L’entreprise, mal en point depuis un certain temps, n’a plus été en mesure de s’acquitter de ses dettes. Elle a donc pris cette décision à la suite d’un comité d’entreprise qui a réuni la direction et les syndicats.

Il faut dire que l’industrie du disque fait actuellement face à l’apparition de nouveaux supports pour les biens culturels. On assiste à la dématérialisation des contenus. Tout y passe, de la musique aux films en passant par les livres. Une étude du cabinet GfK a fait savoir qu’environ un quart des Français ont déjà acheté du contenu culturel digital. Ces ventes représenteraient 18% du marché. C’est la musique qui est la plus concernée avec 30.4%

Résultat, les marchés physiques commencent à s’effriter. Des entreprises comme la Fnac ou de Virgin ont ainsi du mal à affronter les géants du Web. Pour la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti, il n’y a pas photo. Les acteurs comme Amazon, représentent une concurrence déloyale. Le fait d’être localisés hors de la France leur permet par exemple d’échapper à l’impôt sur les sociétés et à la TVA, explique-t-elle.

Des erreurs de la part de Virgin

Internet seul ne peut pas expliquer le naufrage de Virgin. C’est d’ailleurs l’avis de Jérémie Herscovic, président de SoCloz, une entreprise spécialisée dans le commerce en ligne. Selon lui, la société au logo rouge a été victime d’erreurs stratégiques. Pour cela, il la compare à la Fnac qui s’en sort mieux avec une stratégie Internet différent.

En effet, si la Fnac a choisi la vente en ligne, Virgin a opté pour le téléchargement. malheureusement pour Virgin, Apple est roi ur ce secteur. Son concurrent, de son côté est toujours là et est même le cinquième site le plus visité du pays

Par ailleurs, Virgin Megastore paie aussi son choix de rester dans les métropoles où ses boutiques sont à la proie d’une concurrence accrue et où le commerce en ligne est très développé. Cela ramène à la question des loyers qui sont de plus en plus chers. Selon AFP, Virgin aurait des problèmes de paiement dans 19 de ses 26 magasins en France dont sa boutique sur les Champs-Elysées. Si le magasin génère jusqu’à 20% de son chiffre d’affaires, il est aussi à la source de plusieurs milliers d’euros de perte.

Quoi qu’il en soit, Virgin va être mis en redressement judiciaire. Les dirigeants ont entre 6 à 18 mois pour trouver une solution. Reste à savoir ce que va faire le fonds d’investissement Butler Capital Partners qui détient 74% de la société.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.