Les stats m-commerce de comScore aux Etats-Unis






comScoreFort d’un nouvel outil de mesure, le cabinet de recherche comScore a annoncé la disponibilité de nouvelles estimations autour du commerce mobile aux Etats-Unis.

 

 

Le nouveau joujou de comScore

comScore est un des cabinets de recherche les plus connus dans le monde du numérique. Fidèle à sa réputation, il s’est doté d’une nouvelle capacité de mesure m-commerce qui s’appuie sur un performant système de suivi.

La nouvelle fonctionnalité fournit des détails supplémentaires aux dépenses par catégories de produits et de la mesure des ventes mobiles des principaux détaillants sélectionnés. Les informations délivrées proviennent d’une méthodologie unique qui se base sur des enquêtes de consommation calibrées pour la mesure comportementale en e-commerce.

Ainsi, à travers ses données collectées depuis 2010, comScrore propose aux détaillants un moyen d’avoir un aperçu des tendances et des dynamiques de marché qui animent le secteur émergent du commerce mobile.

Pour le président de comScore Gian Fulgoni, les appareils mobiles commencent à représenter un pourcentage significatif du commerce électronique. Un dollar sur dix dépensés dans le commerce électronique grand public provient actuellement d’un smartphone ou d’une tablette.

La croissance dans ce segment du marché est deux fois plus rapide que celle du e-commerce traditionnel.

En précisant que tout changement de canal peut perturber les flux de revenus établis, Gian Fulgoni estime que les dépenses m-commerce ont atteint la masse critique pour que les principaux intervenants commencent à s’attaquer sérieusement à ce nouveau marché dynamique pour conserver un avantage concurrentiel.

Une croissance continue

Les résultats de l’étude de comScore affichent une nette tendance à la hausse du commerce mobile trimestre par trimestre et année par année. Si au deuxième trimestre de l’année 2010, le total des dépenses m-commerce s’élevait à 0.6 milliard de dollars, il a atteint 4.7 milliards au T2 2013 après 2.6 et 3.8 respectivement en 2011 et 2012.

Durant la première partie de 2013, les dépenses m-commerce se sont ainsi élevées à 10.6 milliards de dollars, représentant 10% du total du commerce électronique. comScore estime que cette valeur pourrait très bien dépassé les 25 milliards d’ici la fin de l’année.

Les chiffres du cabinet ont montré que les smartphones ont généré 6% des dépenses contre 3.5% pour les tablettes durant les six premiers mois de l’année. Si les utilisateurs de smartphone sont largement plus nombreux que les utilisateurs de tablette, la dépense moyenne par propriétaire de tablette est cependant 20% plus élevée. Cette différence est probablement due aux statistiques et à la taille des écrans plus large des tablettes qui fourni une expérience plus proche de celle d’un ordinateur de bureau.

Pour ce qui est des catégories de produits, les mieux classées en e-commerce sont les vêtements et accessoires, les matériels informatiques et les billets d’évènements. Les jeux vidéos et les consoles ont, quant à eux, montré le plus fort pourcentage des dépenses à travers le canal m-commerce.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.