Les seniors adoptent l’e-commerce






En France, le e-commerce est en pleine croissance avec une hausse de 5 % du nombre d’acheteurs sur internet.

Les seniors et le e-commerce

Cet essor, le secteur le doit en partie aux séniors ou les silver surfers, selon l’appellation des professionnels de la toile.

Depuis quatre ans, la part des personnes de 50 ans et plus dans la vente en ligne n’a cessé de progresser dans le pays, selon la Fevad.

Le e-commerce en pleine progression dans l’Hexagone

La croissance de la France a subi un recul, contrairement à l’e-commerce. En effet, selon des chiffres émanant de la Fédération du e-commerce et de la Vente à Distance ou Fevad, les ventes via le web ont enregistré une progression de 14 % au premier trimestre de cette année, avec 12,1 milliards d’euros.

D’après des études de la Fédération, ce sont les entreprises évoluant dans la grande distribution, la mode, les biens culturels, le high-tech et les voyages qui génèrent la majeure partie du chiffre d’affaires de ce secteur.

Amazon et C-Discount continuent de s’imposer dans le top des sites marchands les plus visités en France.

Toutefois, de nombreux petits acteurs, dont la plupart sont issus du commerce traditionnel commencent à entrer dans le domaine de la vente en ligne.

Le délégué général de la Fevad, Marc Lollivier, a affirmé que, dans l’Hexagone, deux sites e-commerce se créent toutes les heures, un phénomène qui a engendré la création d’approximativement 10 000 emplois en 2012

Les seniors commencent à adopter l’e-commerce

En dépit de la crise et des conséquences néfastes qu’elle a engendrées sur le pouvoir d’achat, le e-commerce affiche toujours une croissance forte. D’après Médiamétrie, environ 32,6 millions d’internautes ont acheté au moins un produit en ligne durant les trois premiers mois de cette année soit 5 % de plus qu’en 2012. Contrairement aux attentes des professionnels du secteur de la vente en ligne comme Marc Lollivier, les personnes âgées de 65 ans et plus ont participé activement à cette hausse.

Selon les explications de la Fevad, depuis quatre ans, l’achat en ligne des utilisateurs de plus de 50 ans a progressé deux fois plus vite que celui des autres internautes

En parallèle à cette augmentation, la fréquence d’acquisition sur le web a également haussé tout comme le montant dépensé par les utilisateurs. Cependant, le panier moyen a atteint l’un de ses niveaux les plus bas avec 85 €, une diminution de 4 % en une année.

Hormis la part grandissante des séniors dans l’achat sur internet, cette nette évolution observée pendant le premier trimestre 2013 peut s’expliquer par l’essor du m-commerce sur smartphone et tablette, représentant 10 % des commandes. Les mobiles sont surtout utilisés par les mobinautes pour l’acquisition de billet d’avion, de train et de vêtements.

Selon des prévisions, la moitié des ventes en ligne pourrait s’effectuer via les téléphones et les tablettes, d’ici 2015.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.