Un projet de site e-commerce dans les cartons de Microsoft






Brazil, le projet e-commerce de Microsoft

Le géant de Redmond que l’on ne présente plus aurait eu il y a quelques années de cela un grand projet de site e-commerce baptisé Brazil.

Un projet pour le moment sans suite et qui aurait été mis en sourdine, face à la concurrence qui se révèle très agressive notamment au travers d’Amazon, un géant de l’e-commerce.

Mais ce projet pourrait revenir sur le tapis vu l’importance de l’e-commerce dans le monde.

L’E-commerce de Microsoft

Le Wall Street Journal rapportait dans ses colonnes le projet de plateforme d’e-commerce de Microsoft

Un projet étouffé dans l’œuf donc pour le moment, quand on sait que l’e-commerce représenterait plus de 1 300 milliards de dollars dans le monde en 2013 d’après emarketer, tandis qu’en France celui-ci représentera plus de 30 milliards de dollars en 2017 selon Forrester.

De quoi donc attiser l’envie du géant américain de l’informatique qui dispose aujourd’hui de tout le potentiel nécessaire à un tel projet

Tablettes, PC, Smartphone et console de salon, Microsoft disposent d’un avantage certain sur la concurrence en termes de trafic à partir de ses propres structures. Et pourtant, le projet « Brazil » selon toujours la même source, serait allé bien plus loin que la phase expérimentale. Microsoft ayant déjà contacté quelques partenaires, notamment certains détaillants et autres entreprises du secteur technologique.

Pour ce qui concerne le projet proprement dit, Brazil permettait à Microsoft de centraliser la vente de l’ensemble de ses produits et services, mais aussi de ceux d’autres sociétés à travers la mise en place d’un panier d’achats unifié. Outre cela, Microsoft pouvait proposer des prix très compétitifs grâce notamment à ses gains publicitaires.

Amazon, l’omnipotence d’un autre géant

Pour la plupart des analystes du secteur, la firme de Redmond se serait heurtée à l’un des acteurs clés de l’e-commerce : Amazon. En effet, aux États-Unis plus de 26 % de parts de marchés servaient la cause d’Amazon en 2012, le géant de Jeff Bezos.

Un acteur au fort potentiel qui est présent sur ce créneau depuis 20 ans

Et ce, malgré le fait que ce projet de plateforme germe depuis bien longtemps chez Microsoft. Notamment avec Live Search Cashback lancé en 2008 qui offrait un service de comparateur de prix et des remises lorsqu’on y passait ses commandes. Toutefois avec Bing et son service Magaziner, Microsoft reste présent même s’il n’a pas l’ampleur d’un Amazon.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.