Presse en ligne : comment séduire les internautes ?






presse en ligne et internautesLa presse en ligne a du mal à proposer des contenus payants parce que les internautes sont habitués à l’information gratuite.

Pourtant, il est possible de relever le défi de la presse payante. 

 

 

 

Etat des lieux

Le journal papier se vend de moins en moins bien, les revenus publicitaires diminuent de jour en jour, les patrons de presse s’inquiètent et s’interrogent sur l’origine de la chute de leurs activités.

Les regards sont tournés vers la presse en ligne qui semble avoir détourné leurs lecteurs en proposant des articles gratuits

Pourtant, les médias en ligne ne sont pas tous de qualité et ne sont pas tous gratuits. Du reste, le zapping est la règle la mieux partagée sur le web. Le challenge est d’arriver à faire payer son journal sur un espace qui a déjà intégré la gratuité de la presse.

Les astuces pour demeurer compétitif et faire payer son contenu

Pour séduire les internautes, les organes de presse doivent mettre l’accent sur la qualité des contenus

Ils doivent se démarquer de la politique de l’exclusivité qui consiste à vouloir coûte que coûte être le premier à écrire sur un évènement d’actualité. Une telle démarche conduit à la médiocrité car on ne prend pas la peine d’approfondir la recherche pour trier l’information. Le contenu doit être riche, varié, crédible et bien rédigé.

Les journaux d’investigation ont des chances de s’imposer sur la toile, à condition de respecter les consignes susmentionnées.

Le journal en ligne Mediapart qui met du sérieux dans ses enquêtes est un exemple poignant de réussite. En 2012, il a réalisé un chiffre d’affaires de 700 000 euros

Il faut opter à la fois pour une formule gratuite et payante. L’astuce consiste à proposer des sommaires gratuits pour donner envie à l’internaute de découvrir le reste de l’article qui sera cette fois payant que le lecteur pourra payer avec un système de micropaiement.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.