Paypal perd 4,3 millions d’euros dans les attaques des Anonymous






La décision de PayPal de bloquer le compte de Wikileaks lui a coûté des attaques perpétrées par le groupe des Anonymous, dont le préjudice est estimé à 3,5 millions de Livres. 

PayPal a subit une énorme perte financière après des attaques

On accuse également un étudiant de l’Université de Northampton d’y avoir participé par déni de service. C’est ce que ressort le tribunal de Londres chargé de l’affaire.

Anonymous : bourreau des entreprises

Cet énième acte de Christopher Weatherhead, l’étudiant de 22 ans et de son groupe, s’inscrit dans leur série d’attaques contre les entreprises opposées au piratage sur Internet. Celle-ci apparait comme une représaille face au blocage du compte de Wikileaks par PayPal en Décembre 2010.

Face à cette charge, l’étudiant plaide non coupable tandis que trois de ses complices ont déjà reconnu les faits

Beaucoup d’autres entreprises comme MasterCard, Visa, la boîte de nuit londonienne Ministry of Sound, la British Recorded Music Industry (BPI) et l’International Federation of the Phonographic Industry (IFPI) ont été enregistrées dans le viseur d’Anonymous. L’étudiant aurait opéré sous le pseudonyme de Nerdo depuis Internet Relay Chat, en Russie où la stratégie d’attaque avait été domiciliée.

Trois semaines pour réparer les dégâts

Selon Sandip Patel, le procureur en charge de l’affaire, ces attaques ternissent la réputation du paiement en ligne et causent d’énormes préjudices commerciaux.
Le coût total des dommages est évalué à 3,5 millions de livres soit 4, 324 millions d’euros.

Après avoir été attaqués en Octobre 2010, le BPI et le Ministry of Sound ont dû renforcer leur sécurité en ligne respectivement à hauteur de 3 996 Livres et 9 000 Livres selon le ministère public.

Suite à une perquisition au domicile de Christopher Weatherhead le 27 Janvier 2011, son équipement informatique a été saisi en attendant la reprise du procès cette semaine.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.