PayDragon : une nouvelle version pour simplifier les transactions mobiles






La nouvelle version de l’application PayDragon se veut plus pratique car elle range les produits par catégorie pour qu’on puisse les retrouver facilement.paydragon

On n’a plus besoin d’entrer ses identifiants bancaires à chaque opération, un seul click suffit pour concrétiser l’achat.

La nouvelle version

La jeune pousse du m-commerce PayDagon s’investit dans la recherche pour offrir des solutions plus pratiques aux mobinautes. En effet, la nouvelle version regroupe les offres par familles ou par popularité pour qu’on puisse retrouver les produits recherchés sans difficulté.

Ainsi, on a plus besoin de connaître le nom d’un produit ou de le scanner avant de procéder à un achat. De même, il n’est plus nécessaire d’entrer à chaque fois, ses identifiants bancaires ou l’adresse de livraison.

L’activation du bouton < achat > suffit à concrétiser l’achat (facturation et livraison)

Une opportunité

Cette nouvelle version devrait augmenter les transactions mobiles en raison de sa rapidité d’exécution et de son confort d’utilisation. Les utilisateurs de PayDragon n’en demandent pas mieux pour faire leurs achats en état de mobilité.

D’ailleurs, il vaudrait mieux s’habituer à cette nouvelle façon d’acheter qui ne fera que s’amplifier dans les années à venir

Plusieurs facteurs peuvent expliquer le succès du commerce mobile. Le monde des affaires est en pleine ébullition, ses acteurs sont donc appelés à effectuer des courses diverses pour répondre aux exigences de leur métier. Il faut donc leur permettre d’acheter pendant qu’ils sont en mouvement.

La vulgarisation des Smartphones et des Tablettes a boosté significativement cette nouvelle forme de transaction. La possibilité de consulter plusieurs produits en un temps record, sans se déplacer constitue une motivation supplémentaire.

PayDragon ne fait que jouer sa partition dans un monde déjà séduit par le commerce mobile.

Les chiffres le démontrent bien

En un an, le commerce mobile a connu une croissance de 81% aux USA pour un chiffre d’affaires de 25 milliards qui pourrait atteindre 87 milliards en 2016. Les autres pays connaissent le même engouement.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.