Micropaiements par mobile : des chiffres qui parlent






micropaiement mobile

Le micropaiement par mobile a le vent en pourpre, les chiffres le démontrent bien

L’Asie Pacifique et l’Afrique dirigent le débat, les observateurs s’attendent à une généralisation de ce type de transaction.

 

Les zones les plus concernées

La faible bancarisation des pays africains profite aux paiements par mobile. En effet, l’importance des transferts d’argent a fait de ce continent le leader de ce type de paiement

Il est suivi de très près par l’Asie-Pacifique dont les transactions pourraient connaître une augmentation de 38% en 2013 pour un chiffre d’affaires de 74 milliards de dollars.

Cette zone marquée par le dynamisme des pays comme le Singapour, la Corée du Sud et l’Inde pourrait ravir la vedette à l’Afrique courant 2016 avec 160 milliards de dollars.

Les transactions nord américaines devraient connaître une croissance de 53% en 2013 pour un chiffre d’affaires de 37 milliards de dollars.

Des chiffres poignants

Le micropaiement mobile est en pleine expansion avec un chiffre d’affaires de plus de 235 milliards de dollars en 2013 pour une hausse de 44% par rapport à l’an 2012. Les transferts d’argent viennent en première position avec 71% des transactions contre 21% pour les achats de marchandises.

Ce type de transaction devrait connaître une croissance soutenue de 35% par an de 2012 à 2017 où le volume global des opérations pourrait atteindre 721 milliards pour 450 millions d’utilisateurs.

Le paiement par mobile est un secteur porteur, les argentiers du monde doivent le savoir

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.