Le paiement mobile, de plus en plus convoité par les retailers






L'utilisation du paiement mobile

Le paiement sans contact bat son plein actuellement avec la timide vulgarisation de la technologie NFC sur Smartphone qui ne détient encore que 12% du marché en France.

Les retailers restent toutefois confiants malgré ce ralentissement, car ils adaptent de plus en plus cette solution dans leur business pour tenter de rivaliser avec les géants du paiement en ligne.

 

 

La situation du paiement mobile

En marge du salon des solutions de paiement, Cartes, les organisateurs ont mené une enquête auprès des distributeurs pour déterminer leurs avis correspondent aux objectifs des éditeurs de solution de paiement. Ce salon qui se déroulera en novembre est axé sur la relation de confiance entre fournisseurs de technologie, retailers, et bien sûr les consommateurs.

L’étude quant à elle s’est basée sur les moyens de paiement à distance dont le QR Codes, la technologie NFC et les autres prestations mobiles connexes.

D’après les résultats, les cartes avec et sans contact seraient encore les solutions de paiement que les distributeurs jugent les plus fiables d’ici 2016

Les QR codes clôturent les marches alors que les acteurs allemands veulent toujours les intégrer dans leurs services conjointement à la NFC, car leurs clients en sont intéressés.

La confiance vis-à-vis des solutions mobiles

La sécurité est au centre du débat que ce soit chez les fournisseurs de technologie, les distributeurs et surtout les consommateurs. Ces derniers seraient encore plus enclins à faire confiance aux cartes traditionnelles comme le confirment aussi les retailers interrogés.

Ces derniers ont aussi confiance dans les autres moyens qui sont par ordre décroissant les cartes sans contact, le NFC et enfin les QR Codes

Il serait toutefois dommage de ne pas profiter des avantages pléthoriques du mobile hormis le paiement, car il offre aussi la géolocalisation, le scan des produits, la gestion des achats, les comparatifs de prix et bien d’autres services dans les promotions par exemple. Pour les distributeurs, les préférences du consommateur, les bons de réduction et les campagnes de fidélité priment encore parmi ces services.

Les Etats-Unis en avance

Le consortium MCX aux Etats-Unis regroupe déjà 35 acteurs de la distribution qui ont décidé d’adopter le paiement mobile dans leurs firmes et filiales. Il s’agirait d’une contre-attaque face aux développements des « wallets » de PayPal, Amazon ou encore Google et Apple qui se font déjà une grande place sur le web côté paiement.

Le fondateur de Flash’n’Pay, Benoït Liagre quant à lui attend encore une vulgarisation à grande échelle avant de suivre l’initiative de la majorité des grands distributeurs qui adoptent déjà le sans contact. Une décision que la start-up Think&Go NFC partage en partie comme l’affirme son fondateur Vincent Berge qui estime que les promotions personnalisées et les sensibilisations concernant la fiabilité du sans contact et du mobile sont les meilleures solutions avant d’entrer dans cette ère.

Parmi ces émules, il semble que les preuves tangibles pour la sécurisation des données clients ne soit pas encore décisive pour les consommateurs. Une réticence qui risque pourtant d’être dépassée face aux initiatives et motivations déjà bien placées chez les fournisseurs de technologie.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.