Paiement mobile : les freins persistent






Bain & CoSelon une étude, une grande majorité des consommateurs n’utilisent pas le paiement mobile car la sécurité, la protection de la vie privée et les soucis de commodité les préoccupent.

 

 

 

 

 

Éternel problème de sécurité

La forte pénétration des smartphones et des tablettes constitue l’une des conditions au déploiement du paiement mobile.

Cependant, selon l’étude « The Consumer View of Mobile Payments » publiée par Bain & Co. Seulement, l’adoption rapide tarde à venir car les consommateurs ont encore des doutes sur la sécurité, la protection de la vie privée et la commodité des solutions actuellement proposées sur le marché. L’enquête a été menée auprès de 25 000 consommateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en, Allemagne et en Espagne.

Si plus de la moitié des consommateurs (70% en Europe) sont au courant des options de paiement mobile, seul un quart des personnes interrogées ont déclaré être prêts à utiliser leur appareil mobile pour payer en magasin.

Plusieurs consommateurs restent insensibles aux avantages du paiement mobile car ils sont soucieux de la sécurité de leurs données personnelles. Par ailleurs 40% de ceux qui n’ont pas l’intention de sauter le pas affirment ne pas voir la nécessité de changer leurs habitudes de paiement.

Accélération de l’adoption

Malgré cela, certaines informations de l’étude indiquent que la révolution est peut-être déjà en route et qu’on pourrait s’attendre à une accélération de l’adoption dans les 3 prochaines années.

En effet, les consommateurs adoptent les nouvelles formes de technologie financière de plus en plus rapidement. Le taux de croissance annuel de la banque mobile était de 59% au cours de ses 4 premières années contre 35% pour la banque en ligne.

Enfin, si seulement 3 à 7% (variant selon le pays) des consommateurs ont déjà utilisé le paiement mobile en magasin, 16 à 27% ont affirmé être prêts à essayer.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.