Paiement mobile : Cloud ou NFC






micropaiement

Les détaillants qui veulent se lancer dans le paiement mobile sont confrontés à un écosystème encombré avec une multitude d’acteurs qui proposent des technologies variées.

Chaque fournisseur de solution de paiement tentent de convaincre les commerçants sur la valeur que peut apporter leur produit.

Ces derniers se retrouvent alors devant plusieurs questions : quelle technologie prévaudra ? Est-ce que les consommateurs sont prêts à changer leurs habitudes de paiement ?

Paiement de proximité basé sur le cloud

Gemalto, la société néerlandaise spécialisée dans la sécurité numérique, définit le paiement mobile cloud comme un type de paiement de proximité qui stocke les informations de paiement sur un serveur et non sur le mobile. Les consommateurs peuvent donc avoir accès à leurs portefeuilles numériques à l’aide d’une application. De ce fait, ce mode de paiement n’est pas limité aux téléphones portables.

S’exprimant sur la tribune du PYMNTS Summer School 2013, le vice-président des solutions financières mobiles de Gemalto, Amol Deshmukh a cité comme exemple le Merchant Customer Exchange (MCX), un portefeuille mobile utilisé par les compagnies de distribution

Paiement de proximité NFC

Le paiement NFC de son côté est un paiement sans contact dans lequel les consommateurs paient leurs achats en tenant leur téléphone à quelques centimètres du terminal de paiement. Avec cette méthode, les données sont stockées dans une puce intégrée au mobile qui protège les informations personnelles de l’utilisateur. Malgré les interrogations sur la sécurité du système, Gemalto assure que la NFC est aussi sécurisée qu’une carte de paiement traditionnelle.

Les grands fournisseurs de carte de crédit AmEx, MasterCard et Visa lorgnent sur cette technologie. Toutefois, pour le moment, cette solution a du mal à décoller à l’image de Google Wallet qui n’arrive pas encore à séduire les utilisateurs

Amol Deshmukh a fait remarquer que plusieurs commerçants hésitent encore à investir dans des terminaux de paiement mobile. Pour lui, cette situation est due aux manques d’informations sur ces types de paiement que ce soit la NFC ou le cloud.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.