Nigeria : les médias sociaux pour booster l’argent mobile






EskimiSelon Vytautas Paukstys, directeur d’Eskimi, les médias sociaux constituent le meilleur outil pour encourager l’adoption des services d’argent mobile dans les nouveaux marchés.

 

 

 

L’exemple Eskimi

Depuis quelques années, l’Afrique est annoncée comme une terre d’accueil pour le commerce mobile.

Seulement, à l’exception de Safaricom au Kenya où M-Pesa est disponible depuis 2007, l’argent mobile est plutôt lent à se répandre à travers le continent.

La progression de ce canal doit faire face à différents obstacles avec les réseaux, les banques et les régulateurs qui ont souvent du mal à trouver le bon modèle pour leur marché respectif.

Au Nigeria par exemple, M-Pesa ne connaît pas le même succès qu’au Kenya. En effet, seuls 5% des Nigérians utilisent l’argent mobile trois ans après son arrivée dans le pays, ce qui est bien loin des 40% de Kényans.

S’exprimant à l’occasion de l’évènement AfricaCom 2013 qui s’est déroulé à Cape Town, Vytautas Paukstys, directeur du réseau social mobile Eskimi a indiqué que l’éducation autour de l’argent mobile posait problème au Nigéria. Pour lui, il ne fait aucun doute que le déploiement de l’argent mobile dans le pays doit inclure les médias sociaux.

C’est dans ce sens qu’Eskimi a lancé sa propre plateforme de marketing d’argent mobile pour ses 7.7 millions d’utilisateurs au Nigeria en 2012.

Vytautas Paukstys pense que les personnes qui utilisent les médias sociaux devraient adopter l’argent mobile.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.