Le mobile banking progresse difficilement en Australie






Alors que l’image d’un monde où les consommateurs utilisent leur téléphone mobile pour payer leurs achats semble se profiler à l’horizon, les Australiens sont encore loin du compte. C’est ce qu’a révélé un rapport  de l’Intelligent Business Research Services.

Convaincre les consommateurs

Canberra, la capitale australienne

Guy Cranswick, conseiller chez Intelligent Business Research Services est sans équivoque. Selon lui, l’adoption des paiements sans numéraire n’est pas encore un fait accompli en Australie. Il a pourtant reconnu les efforts des banques et des sociétés émettrices de cartes pour convaincre le public de l’efficacité de la technologie bancaire mobile, mais rien n’y fait.

C’est le cas notamment de la Commonwealth Bank, de la Westpac ou encore de l’ANZ, qui ont dévoilé une série d’applications mobiles permettant entre autres le paiement à partir des téléphones portables. Il en est de même pour eBay et PayPal qui ont notamment collaboré avec des entreprises locales pour offrir des lecteurs de carte pouvant être branchés sur les smartphones.

Blocage des habitudes

Dans son rapport, l’Intelligent Business Research Services explique cette situation par la maturité du marché bancaire dans le pays. En effet, comme la majorité de la population dispose d’un compte bancaire, il est difficile de faire évoluer les comportements. C’est comme si les habitudes étaient bloquées.

Par ailleurs, on assiste actuellement à l’accélération du vieillissement de la population australienne. Les données démographiques du pays indiquent que la part des Australiens de plus de 65 ans va passer de 13% en 2007 à près de 24% d’ici le milieu du siècle.

Pour Guy Cranswick, cette dimension démographique est un important défi pour les acteurs du mobile banking dans leur volonté de faire évoluer les comportements. En effet, l’âge définit sensiblement le comportement financier. Les personnes les plus âgées ont souvent tendance à prendre des habitudes plus conservatrices.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.