Le micropaiement mobile : un défi pour les banques






micropaiement mobile

Les banques prennent de plus en plus conscience du potentiel que représente la technologie mobile pour elles dans leurs activités de paiement.

Force est de constater qu’elles continuent pour l’heure d’éprouver des difficultés sur la façon de déployer de nouveaux services plus rentables.

 

Le paiement, suite logique des services bancaires mobile

Le développement des moyens de paiement électronique est un important défi pour les institutions financières traditionnelles. Elles sont actuellement confrontées à la concurrence des autres industries qui sont très agressives sur le marché.

Toutefois, si plusieurs nouveaux acteurs entrent dans ce domaine, les banques partent toujours avec un avantage certain : la confiance

En effet, les consommateurs font naturellement confiance à ces établissements lorsqu’il s’agit de leur confier leur argent. Pour la plupart des consommateurs et des commerçants, il est normal qu’après les services bancaires en ligne et mobile, les banques proposent des services de paiement mobile.

Quoi qu’il en soit, cela reste très difficile pour une banque seule. Pour investir dans le domaine , il faut une plateforme de micropaiement qui fournit plusieurs types de solutions et un réseau de paiements établi entre les commerçants, les consommateurs et les banques.

Ecosystème

Il faut savoir que même si les nouvelles technologies de micropaiement peuvent être déployées par un unique acteur, un écosystème plus large est toujours nécessaire pour permettre à ces outils de fonctionner pleinement

Dans cette optique, les services de paiement tiers peuvent aider les banques à relever le défi, en particulier lorsque les solutions sont lancées sur les canaux de services bancaires en ligne et mobile existants. Ainsi, des services comme le P2P Popmoney de Fiserv peuvent permettre aux banques de lancer de nouveaux services de paiement plus rapide et d’exploiter de nouveaux réseaux de paiement de manière plus rentable que de faire cavalier seul.

L’utilisation de ces types de services par les circuits bancaires en ligne et mobile peut être étendue à tous les domaines du paiement mobile allant de l’e-commerce aux paiements de proximité en passant par le portefeuille mobile.

A travers ces systèmes, les banques disposent de la flexibilité nécessaire pour proposer de nouveaux outils de paiements dont l’adoption par les consommateurs sera facilitée.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.