Le M-commerce est timide en France






Le groupe japonais Rakuten dévoile dans une étude, la non adoption du M-commerce par les Français au détriment des autres pays

Les Français se reservent face au M-commerceLes résultats

Au regard de l’étude réalisée par le groupe Rakuten, les Français adhèrent moins au M-commerce par rapport aux autres nationalités.

On estime ceux qui achètent à partir de leur mobile à 5% tandis qu’on enregistre 15% d’Indonésiens, 13% de Thaïlandais et 8% d’Américains et de Britanniques. Ils expliquent leur réticence par une question de sécurité comme c’est le cas pour les Britanniques, les Japonais et les Italiens.

C’est le même tableau pour l’e-commerce via les tablettes. En effet, même si le taux d’achat des tablettes est élevé sur le marché européen, on l’utilise pour consulter des sites e-commerce sans toutefois effectuer des achats.

L’étude révèle des résultats similaires pour le S-commerce ou social commerce. Les Français enregistrent encore le plus faible taux d’achat via les médias sociaux avec 23% contre 25% pour les Britanniques, 48% pour les Italiens et 50% pour les Espagnols. On retient aussi qu’en Grande-Bretagne, un fan actif achète plus qu’un e-consommateur ordinaire.

A propos de l’étude

Elle a été réalisée en Juillet 2012 et à pris en compte les clients en ligne ayant effectué un achat au cours des 12 derniers mois. Ce sont 1000 personnes de plus de 18 ans provenant de 12 pays tels que le Brésil, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Indonésie, l’Italie, le Japon, l’Espagne, le Taiwan, la Thaïlande, leRoyaume-Uni, les États-Unis qui ont bien voulu se prêter à l’enquête.

Rakuten est présent en France à travers PriceMinister et occuperait la troisième place au monde en matière d’e-commerce.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.