M-commerce : manque d’optimisation chez les détaillants britanniques






Les détaillants britanniques accusent un retard par rapport à leurs homologues américains en ce qui concerne le commerce mobile.

Commerce mobile

D’après le développeur d’application Skava, seule la moitié des 100 plus grandes enseignes du Royaume dispose d’un site optimisé mobile.

Pour une meilleure expérience mobile

Alors que les britanniques font figure de pionnier en Europe en matière de commerce mobile, ce n’est pas le cas des détaillants à en croire Skava (www.skava.com)

D’après une étude menée par le développeur américain d’applications, 50% des 100 plus grandes enseignes du Royaume n’a pas encore de site optimisé mobile. D’après la société, les détaillants britanniques sont largement derrière leurs homologues américains. Dans une étude similaire menée de l’autre côté de l’Atlantique, la totalité des acteurs majeurs se sont adaptés à la révolution mobile.

Si l’an dernier, les ventes de via le commerce mobile représentaient encore 1% du commerce électronique en Europe, leur part devrait passer à 6.8% en 2017

Cela signifie que les détaillants doivent agir rapidement pour procurer de meilleures expériences d’achat aux consommateurs. Cela passe avant tout par la mise en place de sites Web optimisés mobile. Le but est de faire en sorte qu’il soit facile de naviguer et d’interagir avec une tablette ou un smartphone.

Un détaillant qui néglige l’importance de cette vitrine serait incapable de convertir un grand nombre de visiteurs en acheteurs

L’Europe en retard

Selon le porte-parole de Skava, Arish Ali, la situation au Royaume-Uni est à peu près la même dans toute l’Europe.

Les détaillants sur le Vieux continent sont moins disposés à s’adapter à l’évolution du marché par rapport aux enseignes américaines. Ainsi, même parmi les grosses sociétés, on note un manque en matière de support m-commerce

D’après Arish Ali, les détaillants européens sont plus lents à optimiser leurs sites Web pour mobile et ce malgré l’évolution des habitudes des clients et le chiffre d’affaires potentiel que cela représente.  Il a ajouté qu’aux Etats-Unis, le commerce mobile est actuellement entré dans une nouvelle étape de son développement avec les détaillants qui améliorent constamment leurs sites mobiles.

Le Royaume-Uni est pourtant l’un des marchés les plus développés en matières d’achats en ligne dans le monde

De plus les consommateurs britanniques sont particulièrement avertis sur les différentes plateformes numériques qu’ils peuvent utiliser pour se procurer des produits et services. C’est ce qui a poussé le développeur Skava à débarquer en Grande Bretagne pour aider les détaillants à fournir de meilleures expériences mobiles.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.