Le Free-to-Play a le vent en poupe






Succès du free to play

Le Free-To-Play, tout le monde connait .

Selon une étude de Hi-média, les Français y consacrent de plus en plus de temps.

55.2 minutes en moyenne par personne adepte de ce genre de jeux en ligne.

 

Accros aux jeux

Farmville, Zynga poker, Cityville, League of Legends… et bien d’autres sont en train de créer en ce moment de plus en plus d’adeptes de jeux en ligne. Des jeux avec chacun leurs univers, leurs joueurs et qui remplissent de plus en plus les heures de détente de nombre d’entre nous.

Ainsi, selon l’étude parue dans Le Parisien, en moyenne le français y consacre 55.2 minutes par jour. Tout cela bien évidemment variant en fonction des personnes concernées

Ainsi, sur l’échantillon de 500 personnes sondées, 56 % y jouent plusieurs fois par jour, tandis que 23 % une fois par jour et 12 % deux à trois fois dans la semaine. Des petits moments en ligne qui durent en moyenne pour une partie classique 11 à 30 minutes. Des parties qui pour certains peuvent se montrer très addictives, en témoignent les sujets qui fourmillent dans la presse.

Pour savoir quels genres de personnes sont surtout concernés, un profil a été établi. Ce sont surtout les hommes qui passent leur temps sur ces jeux Free-To-Play avec plus de 70 % des joueurs. Ils ont entre 19 à 30 ans dans 40% des personnes interrogées et 30 % à être un peu plus âgés de 31 à 45 ans.

Une manne à monétiser ?

Etant donné la variété et la profusion de jeux gratuits en ligne, il y a fort à parier qu’il y a matière à faire de l’argent. Cela explique peut-être les différentes entrées en bourse des différents acteurs du secteur, et ce, malgré les déconvenues de certains comme Zynga.

Ainsi selon l’étude de Hi-Média, la dépense moyenne pour 51 % des utilisateurs qui utilisent au moins pendant une heure ces jeux serait de 21 euros. Par contre, ceux qui y passent moins de 10 minutes se disent ne pas être prêts à engager une telle somme dans 8 % des cas.

En termes de paiement, les chiffres sont répartis comme suit : 28 % des joueurs en ligne dépensent 5 euros, 18 % entre 21 et 50 euros et 17 % entre 6 et 10 euros. Pour ce qui les motive, c’est surtout la compétition (35 %) et l’amélioration de leurs scores (29 %).

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.