Focus sur la joint-venture Isis






la NFC se déploie aux USAL’utilisation du téléphone portable comme moyen de paiement est un concept qui fait petit à petit son chemin.

Pour accompagner cette révolution, plusieurs projets ont vu le jour notamment aux États-Unis. C’est le cas de la joint-venture Isis composé par les opérateurs de téléphonie mobile AT&T Mobility, T-Mobile USA et Verizon Wireless pour booster la technologie NFC.

Booster le paiement mobile

Il est clair que le paiement mobile intéresse grandement les fournisseurs de réseaux. Dans ce sens, les leaders du secteur aux États-Unis se sont activés pour permettre à leurs abonnés de se procurer des marchandises en magasins avec leur téléphone portable. Dans cet objectif, les géants AT&T Mobility, T-Mobile USA et Verizon Wireless se sont associés pour mettre en place une joint-venture dénommée Isis pour accélérer l’adoption de ce mode de paiement sur le sol américain.

Cette nouvelle société travaille sur l’installation d’un important réseau de paiement mobile basé sur la technologie NEAR FIELD COMMUNICATION (NFC) ou communication en champ proche. Pour rappel, cette technologie sans fil permet un transfert de données à très haut débit entre deux terminaux sur une distance qui n’excède pas 10 cm.

Elle est déjà utilisée dans le paiement à travers des cartes munies de puces NFC

C’est notamment le cas dans les grandes agglomérations américaines comme Washington ou Chicago où les habitants paient certains de leurs achats avec lesdites cartes.

Il est à noter que parmi les quatre plus grands opérateurs américains de téléphonie mobile, seul Sprint n’a pas fait partie de la joint-venture Isis. Ce dernier a en effet mis sur pied son propre projet de portefeuille mobile avec son Sprint Mobile Wallet qui visait à la fois l’achat de bien virtuel et de bien physiques.

Ce système se base de son côté sur un compte Visa, MasterCard ou Amazon Payments protégé par un PIN code.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.