iZettle se développe






iZettle

Le concurrent européen de Square ne cesse de prendre de l’ampleur.

En effet, iZettle s’est associé avec un partenaire financier de taille pesant près de 1 400 milliards d’euros, la Banco Santander.

 

Expansion géographique en vue

La solution de paiement mobile proposée par Square séduit les investisseurs. Son homologue européen iZettle vient en effet de réaliser un tour de table de 5 millions d’euros. Si le montant levé est bien loin de celui de juin 2012 d’une valeur de 25 millions, l’opération a permis à la société suédoise de s’associer à la Banco Santander, la première banque espagnole qui est la 17ème plus grosse au niveau mondiale.

Ce nouveau partenaire financier de la start-up pèse près de 1 400 milliards d’euros et est présent dans plus de neuf pays où il compte quelque 102 millions de clients.

Cepartenariat devrait permettre à iZettle de se positionner sur davantage de marchés

A l’heure actuelle, la solution n’est disponible qu’en Suède, en Espagne, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Danemark, en Finlande et en Norvège. Toujours dans cette optique, le spécialiste du paiement mobile a déjà signé un accord stratégique l’année dernière avec American Express qui a participé au précédent tour de table.

Le succès de Square

Comme Square, iZettle propose de transformer le smartphone en terminal de paiement pour carte de crédit. La solution est composée d’une lecteur de carte qui se branche au niveau de la prise de casque de l’appareil et d’une partie logicielle qui gère les transactions.

Lancé en 2009, Square a depuis levé près de 341 millions de dollars. La start-up a fait sensation l’année dernière en signant un partenariat avec le numéro un mondial des chaînes de cafés, Starbucks. De plus, ce dernier a investi 25 millions de dollars dans la start-up et est même entré dans son capital.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.