Hongrie : un nouveau système de paiement mobile NFC






BudapestTrois opérateurs de téléphonie mobile hongrois se sont alliés pour le lancement d’une système qui permettra à leurs abonnés d’utiliser leur mobile pour payer des biens et services à partir de l’année prochaine.

 

 

 

Une première en Hongrie

Le paiement mobile NFC va connaître un nouvel essor en Hongrie.

Trois opérateurs mobile à savoir T-Mobile, Telenor Magyarorszag et Vodafone Hongrie ont prévu de mettre en place une solution commune pour permettre à leurs clients de payer avec leur téléphone.

La démarche vise à rapprocher le pays de ce qui se fait actuellement à travers le monde

Basé sur a technologie NFC, le système va faire du smartphone un moyen de micropaiement. Pour cela, les clients n’auront qu’à placer leur appareil à quelques centimètres d’un lecteur compatible. La solution peut aussi remplacer les cartes de paiement utilisées dans les transports publics ou encore fonctionner comme identifiant pour l’accès à certains bâtiments.

Les applications mobiles présentées par le trio agissent comme un porte-monnaie virtuel

Elles peuvent stocker toutes les cartes de crédit, de débit et de fidélité des clients. Pour les opérateurs, le téléphone peut dans un futur proche remplacer ces cartes physiques car selon une étude, les gens sont aujourd’hui plus susceptibles de quitter leur maison sans leur porte-monnaie que sans leur mobile.

Gyorgy Beck, président de la branche hongroise de Vodafone, d’ajouter que d’ici la fin de l’année prochaine, 80% des smartphones vendus seront compatibles NFC.

Il convient de noter que genre de collaboration est une première dans le pays

Pour les besoins de leurs solutions, les trois opérateurs ont fait appel avec la plus grande banque hongroises en termes de part de marché et d’actifs, l’OTP Nyrt., MasterCard et le fournisseur local de carte de fidélité SuperShop. Le système va être testé au cours des six prochains mois auprès d’un échantillon de 2 000 personnes qui vont pouvoir acheter chez une sélection de détaillants.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.