Google recourt à des pratiques illicites pour la recherche en ligne






Les problèmes judiciaires de GoogleLa conduite de Google concernant l’abus de position dominante est condamnable selon la commission européenne.

En effet, quatre mauvaises pratiques ont été observées lors d’une enquête, si bien que le moteur de recherche s’est vu conseillé de changer de méthodes et de régler l’affaire à l’amiable.

Bruxelles mène ses enquêtes

Des enquêtes relatives aux pratiques illicites de Google pour la recherche sur le web ont été menées par les autorités de Bruxelles depuis le mois de novembre 2010. Le leader des moteurs de recherche est accusé de prioriser ses propres services et de délaisser les outils spécialisés tels que les comparateurs de prix. Ces constats font suite à de nombreuses plaintes émises.

La commission européenne veut qu’un accord à l’amiable soit effectué par le groupe américain. Celui-ci doit trouver et apporter des solutions communes dans quelques semaines pour que l’Europe mette fin à cette situation déclare Joaquin Almunia, le commissaire à la Concurrence.

4 points ont été retenus par l’Europe

Les reproches portés sur Google résident sur quatre points à savoir :

  • Les recherches verticales : dans certains sujets tels que les restaurants, les produits ou les actualités, les liens proposés par le moteur sont différents quand il s’agit de concurrents.
  • Il copie des contenus provenant des services concurrents pour les proposer par la suite dans ses propres outils. Tel est le cas des opinions d’internautes qui sont reproduits par le groupe.
  • Il y a également les contrats passés entre Google et ses partenaires concernant la publicité affichée à la suite de la recherche en ligne à partir d’un autre site.
  • Les restrictions qu’il a imposées concernant la portabilité des campagnes de publicité entre sa plateforme AdWords et d’autres services concurrents.

Une menace de sanction financière a été mentionnée par la Commission européenne à son encontre.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.