Ce que pensent les Français sur la sécurité des acquisitions sur internet






Depuis le deuxième trimestre 2012, le nombre de cyberacheteur et de E-commandes a considérablement évolué dans l’Hexagone.

Cette croissance n’est pourtant pas synonyme de confiance puisque plus de 90 % des Français sont conscients des risques de fraude en ligne, malgré le renforcement de la sécurité sur les méthodes de paiement sur la toile.

Cependant, cette crainte n’a engendré aucune conséquence grave sur l’e-commerce.

Les risques de fraude toujours présents dans les esprits

Le mois de décembre 2012 a été une révélation pour les e-commerçants sur l’attitude des consommateurs envers les achats en ligne.

Malgré l’explosion du e-commerce en 2012, la majorité française a toujours peur d’une éventuelle fraude lors des paiements.

Selon les résultats d’un sondage, environ 23 % des Français trouvent que les systèmes de protection de transactions sur internet a progressé, 95% sont conscients des problèmes potentiels.

D’autre part, même si le doute est toujours présent lors des transactions, certaines personnes bien informées des méthodes de fraude adoptées par les pirates informatiques, sont moins réticentes à faire leur shopping sur la toile.

Ces cyberacheteurs choisissent plus attentivement les sites sur lesquels ils vont faire l’acquisition d’un produit

Le prix : un argument de fer pour les e-commerçants

En dépit de la crainte de fraude sur les transactions en ligne, environ 70 % des Français ont acheté leurs cadeaux sur les sites e-commerçants durant les cinq semaines qui ont précédé les fêtes de fin d’année.

D’après des enquêtes menées par la Fevad, les raisons du succès des ventes en ligne portent tout d’abord sur la facilité d’accession aux informations concernant les produits, mais surtout leur prix. En effet, l’achat en ligne est bien moins coûteux que les magasins physiques.

Les films, les livres, les jeux et les jouets sont les prisés des internautes. Selon la Fevad, plus de 90 % des cyberacheteurs ont utilisé les moteurs de recherche dans la recherche de cadeaux et 89 % sont allés directement sur les sites e-commerçants pour faire leurs emplettes.

La sécurité des paiements optimisée

Grâce aux nombreuses évolutions de la sécurité des transactions, les ventes en ligne ont augmenté de 21 % au troisième trimestre 2012

Cette progression a été soutenue depuis le deuxième trimestre de l’année 2012. Le nombre de cyberacheteurs a augmenté de plus de 1, 5 millions. De leur côté, les commandes ont également gonflé.

Les transactions par carte ont considérablement augmenté durant le dernier trimestre. Elles ont enregistré une hausse de plus de 25 %. Toutefois, la majorité des utilisateurs est plus réticent à acheter des produits chers sur le web.

L’achat sur mobile encore trop risqué

D’après les études menées par la Fevad, le commerce mobile est resté au point mort en 2012.

32 % des Français déclarent que la sécurité des transactions est trop faible sur les smartphones et les tablettes, et 29 % trouvent que les applications sur ces types d’appareil ont de graves problèmes d’ergonomie.

Environ 25 % des mobinautes de l’Hexagone ont utilisé leurs téléphones pour la recherche de produit et non pas pour l’achat

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.