Flattr intégré à 8 services Web






Le système Flattr va être désormais intégré à 8 médiaux sociaux pour permettre aux utilisateurs de récompenser des statuts, des photos, … .

Flattr

Ainsi, la plateforme de micropaiement sera directement disponible sur Twitter, Instagram, Vimeo, Soundcloud, App.net, Github, Flickr et 500px.

 

Monétiser les « J’aime » et les « Favoris » ?

La plateforme de micropaiement participatif Flattr va accentuer sa présence sur les réseaux sociaux. Dans cette optique, la société suédoise a annoncé l’intégration de son service dans 8 médias sociaux à savoir Twitter, Instagram, Vimeo, Soundcloud, App.net, Github, Flickr et 500px.

Si Facebook fait figure de grand absent dans cette liste, chez Flattr, on assure que l’introduction du système dans le numéro un des réseaux sociaux est retardé par un problème technique lié à l’API du site de la firme de Palo Alto.

Concrètement, l’arrivée de Flattr sur ces médias sociaux va permettre à l’auteur d’un tweet, d’un statut ou au propriétaire d’une photo, d’obtenir une petite somme d’argent à chaque fois qu’un utilisateur clique sur Favori sur Twitter, J’aime sur Facebook, ou sur le bouton Cœur sur Instagram.

Quoi qu’il en soit, le co-fondateur et numéro un de Flattr Linus Olssen ne veut pas entendre parler de monétisation des Favorites et des Likes. Il affirme qu’il s’agit plutôt de combler l’écart entre la consommation et le paiement.

Le but de la société en s’engageant sur cette voie c’est de faire en sorte que les utilisateurs puissent choisir de payer pour certains contenus qu’ils admirent parmi les contenus qu’ils consomment

En d’autres termes, un utilisateur montre son appréciation pour un contenu en donnant un peu d’argent à son créateur. Selon lui, cela s’inscrit toujours dans la logique de Flattr qui est de soutenir les créateurs non professionnels.

Le fonctionnement sera le même

Lancé en 2010, Flattr est un service de micropaiement qui permet aux utilisateurs de récompenser les contenus qui leur ont plu en cliquant sur le bouton vert « Flattr »des sites participants au programme.

Avec les médias sociaux, le fonctionnement reste le même. Pour faire un micropaiement, un utilisateur doit disposer d’une certaine somme d’argent sur un compte Flattr. A la fin de chaque mois, la plateforme va compter le nombre de Favoris, J’aime ou de Flattr qu’il a réalisés et va répartir cette somme parmi les créateurs des contenus. Ces derniers doivent toutefois avoir un compte pour que le paiement soit possible.

Sans révéler le nombre exact d’utilisateurs de Flattr, Linus Olsson estime que la société a enregistré plus de 1.5 millions de Flattr depuis sa création. Selon lui, ces derniers dépensent en moyenne 64 cents par Flattr.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.