ExxonMobil : une application micropaiement mobile à Nashville






ExxonMobil

ExxonMobil a annoncé récemment qu’il est désormais possible de payer avec son smartphone auprès de ses stations services à Nashville.

 

 

 

SpeedPass+

Le paiement mobile intéresse vraiment tous les secteurs d’activités. S’adressant particulièrement aux utilisateurs de smartphones, la société pétrolière ExxonMobil a annoncé le lancement d’une application de paiement mobile.

Baptisé SpeedPass+ cette application est complémentaire au programme Speedpass d’ExxonMobil et s’appuie sur les offres proposées par la carte ExxonMobilà savoir le Return and Earn ou encore les bonus avec safeway.

L’application fonctionne avec la technologie des points de vente existants pour permettre aux détaillants Exxon et Mobil d’entrer rapidement et plus facilement dans l’arène du paiement mobile

Selon la société, cela devrait améliorer la compétitivité de ces derniers tout en stimulant les ventes et la fidélisation des clients.

Pas dangereux

L’application SpeedPass+ est disponible gratuitement sur iTunes ou sur Google Play

Les consommateurs peuvent aussi y avoir accès en scannant un QR Code situé sur les pompes des stations participant au programme. Durant l’inscription, les clients lient l’application à une carte de crédit.

ExxonMobil assure que SpeedPass+ est conforme aux normes strictes de paiement et inclut un environnement de paiement sécurisé avec authentification et sécurisation des données. Par ailleurs, les transactions sont gérées par Bank of America et First Data.

Au-delà du paiement proprement dit, l’application est équipée d’une technologie de géolocalisation qui dirige les consommateurs vers la station la plus proche

Dans un premier lieu, l’application ne pourra être utilisée qu’auprès de 27 stations de la société à Nashville. Il est à noter que ExxonMobil a retiré les autocollants d’avertissements pour les téléphones portables près des pompes de la zone pilote. Le groupe a pris cette décision après que la Federal Communications Commission n’ait trouvé aucune preuve que l’utilisation d’un téléphone sans fil tout en remplissant son réservoir soit dangereux.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.