Les européens deviennent adeptes du Mobile Banking






Après la gestion de compte en ligne, les alertes SMS comptent parmi les services financiers les plus prisés par les européens. Constatant cette évolution, les banques proposent même des applications sur les téléphones portables pour que leurs clients puissent y effectuer toutes les opérations bancaires.

M Banking

M-Banking dans le vieux continent

Sur 13 600 enquêtés, Forrester en a sorti qu’un internaute européen sur cinq est adepte du Mobile Banking.

Les services utilisés concernent en générale la recherche d’informations et de mouvements sur le compte, les paiements via la carte de crédit, etc.

Selon encore l’étude, les alertes SMS sont les plus appréciés avec 14 % d’utilisateurs en 2011, tous des internautes.

Avec internet, les services bancaires ont déjà fait des émules, mais avec l’avènement du mobile dans ce monde, les européens peuvent désormais effectuer les mêmes opérations partout où ils se trouvent.

Pour les applications, les usagers sont encore moindres, car ils ne sont que 5 % en général ; 8 % en France, 14 % en Suède, etc. Les utilisateurs de Smartphone sont quant à eux 24 % à transférer de l’argent à la famille ou à des amis. Pour ce même usage, ils représentent 36 dans tout l’Europe, soit le maximum.

Vers une plus grande innovation

Toutes les opérations bancaires, ajoutées à un système de paiement sur mobile, tels sont les services les plus convoités, mais qui connaissent encore quelques réticences.

Pour les premiers pas, il y a déjà les sites mobiles bancaires qui permettent de se rapprocher du but, mais le paiement n’est encore disponible que par carte et les usagers ne sont encore que 9 % à pouvoir y accéder.

Le seul grand frein pour le paiement mobile est bien sûr la sécurité des transactions, mais les banques espèrent que d’ici peu, la technologie qui ne cesse de se développer arriverait à en venir à bout.

Quoi qu’il en soit, m-banking, sites mobiles bancaires optimisés, services en ligne, sont déjà des produits de luxe pour les internautes en Europe.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.