Les distributeurs s’intéressent au paiement NFC






Paiement NFC

Alors que le paiement NFC peine à se développer, une enquête menée par les organisateurs du salon des solutions de paiement, Cartes, a révélé que les distributeurs favorisent cette technologie dans le cadre du paiement mobile.

 

 

Priorité à la sécurisation

Le domaine du paiement mobile intéresse grandement les géants du Web à l’image de Google et de PayPal.

Ces fournisseurs de solutions de paiement essaient de séduire à la fois les utilisateurs et les détaillants.

Les organisateurs du salon Cartes, consacré aux solutions de paiement, ont cherché à savoir si les objectifs des acteurs de la distribution et des fournisseurs de technologie étaient en adéquation. Pour cela, ils ont interrogé des détaillants sur les systèmes qui sont actuellement disponibles sur le marché dont le paiement NFC et les QR codes.

Résultats, la majorité des distributeurs pensent que les cartes par contact et les cartes sans contact constitueront la technologie prédominante d’ici trois ans

Toutefois, ils sont 67% à affirmer que l’adoption de masse de la NFC se fera également d’ici trois ans. La sécurité étant primordiale dans le paiement mobile, les retailers indiquent que la carte classique est jusqu’ici la solution la plus sure, devant la carte sans contacte. Le portefeuille NFC complète le podium et les QR codes ferment la marche.

Par ailleurs, deux tiers des distributeurs interrogés ont affirmé investir à la fois dans la NFC et les QR codes afin d’anticiper les besoins des clients. Dans ce sens, ils ont fait savoir qu’ils accordent beaucoup d’importance à la sécurisation des données.

Au-delà du paiement

Dans des marchés où les solutions de paiement sont nombreuses, le paiement mobile doit apporter des valeurs ajoutées pour séduire les utilisateurs

Selon le fondateur de la start-up Think&Go NFC, Vincent Berge, les clients veulent en plus du paiement, des promotions et des services personnalisés. La mobilité offre en effet un nombre important de fonctionnalités comme la géolocalisation, les comparaisons de prix, ou encore le scan des produits. Dans cette optique, les attentes des distributeurs se tournent surtout vers les programmes de fidélités et le traitement des données liées aux préférences des consommateurs.

Souhaitant s’affranchir des fournisseurs de technologie, les grandes enseignes de la distribution aux Etats-Unis ont pris les devant en mettant en place leur propre solution. Pour cela, une trentaine de distributeurs se sont associés pour former le consortium MCX.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.