Commerce mobile au Brésil : 2 milliards de dollars escomptés en 2013






La Chambre brésilienne de l’e-commerce estime que le commerce mobile va brasser 2 milliards de dollars en 2013.

Commerce mobile au Brésil

Le m-commerce dans les pays émergents

Si les pays développés innovent chaque jour en matière de commerce mobile, c’est bien dans les pays émergents que celui-ci va connaître une forte croissance dans les mois et les années à venir.

Le Brésil ne déroge pas à cette règle. Plusieurs articles spécialisées parlent de ce pays comme une terre d’accueil du m-commerce. Les chiffres publiés récemment par la Chambre brésilienne du commerce électronique ou Câmara Brasileira de Comércio Eletrônico (Cámara-e.net) confirment ces prévisions.

En effet, l’institution estime que les ventes via le commerce mobile vont atteindre un total de 2 milliards de dollars l’année prochaine contre 264 millions de dollars prévus en 2012 soit une croissance phénoménale de 657% en une année.

Si cette croissance est portée par les ventes des devices mobiles dans le pays, on note aussi que les Brésiliens ont rapidement adopté le commerce mobile avec une grande évolution de leurs habitudes d’achats. Il faut savoir qu’il s’est vendu quelque 15 millions de smartphones et 2.6 millions de tablettes au Brésil rien que cette année.

En détaillant

Une étude menée conjointement par Hi-Mídia et M-Sense s’est penchée sur ce que les Brésiliens achètent en général avec leurs appareil mobiles.

Ainsi on sait que 61% des achats concernent l’électronique, 44% des billets de cinémas ou de spectacles, 39% des appareils, 38% du contenus comme des e-book, 36% des CD, DVD et Blu-Ray, 33% des livres et des revues, 31% des articles de sports, 30% en voyage (billets d’avion, hôtel, …), 27% en abonnements et 26% des jeux.

L’étude révèle aussi que les appareils mobiles sont utilisés en amont du processus d’achat

93% des Brésiliens utilisent leur smartphone ou leur tablette pour trouver des informations concernant les produits et 63% les utilisent pour comparer les prix. Les consommateurs partagent également beaucoup d’informations car 62% envoient des messages à leurs proches à propos des prix tandis que 56% prennent carrément les marchandises qu’ils veulent acheter en photo.

Par ailleurs, on sait aussi que les Brésiliens ont un penchant pour les applications QR par rapport à la moyenne mondiale car 39% d’entre eux disposent d’une telle application contre 20% des consommateurs Américains et 25% des acheteurs dans le monde.

Si dans les pays développés, les questions de sécurité constituent un frein à l’adoption du commerce mobile, ce n’est pas le cas au Brésil. En effet, seuls 21% des sondés ont indiqué que ces problèmes puissent les empêcher d’acheter avec leur mobile. Par contre, 36% se disent gênés par la taille des écrans.

Enfin, pour les acheteurs brésiliens, le confort, la commodité et le fun sont les principaux avantages du commerce mobile contrairement au commerce électronique. Toutefois, les ordinateurs partent gagnant en termes de sécurité, de facilité de lecture et de recherche d’informations.

En somme, les pays émergents ont une longueur d’avance sur les pays développés en commerce mobile grâce à des consommateurs plus ouverts.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.