2013 : l’e-commerce mise sur l’internationalisation






Internationalisation de l'e-commerce

L’e-commerce sera, comme on le répète souvent, le tournant du commerce mondial.

L’importance d’internet, le côté pratique…etc. font de l’e-commerce la nouvelle forme de l’économie de marché.

Toutefois autour, gravitent quelques problématiques, dont l’internationalisation fait partie intégrante.

 

L’internationalisation en ligne de mire

La part de l’e-commerce dans le commerce mondial augmente de jour en jour, cela est indéniable

Mais la manière dont elle croît montre clairement que les acteurs qui y interviennent ne misent pas encore sur l’internationalisation de leurs plateformes.

Un manque à combler et qui devrait faire en 2013 l’objet de toutes les attentions selon une étude récente de l’e-commerce magazine. Sur un panel de 109 acteurs majeurs de l’e-commerce français, l’internationalisation des ventes est actuellement l’axe majeur de développement.

Une situation à double problématiques qui est l’acquisition d’un trafic de qualité et l’amélioration d’un taux de conversion on-site

Ainsi, plus de 20 % des sondés avouent être en train de travailler sur l’internationalisation de leurs sites. Un tournant puisqu’en 2012, seuls 6% des sites d’e-commerce français ne proposaient qu’une version multilingue de leurs sites. Peut-on alors dire qu’enfin, les sites d’e-commerce prennent peu à peu conscience d’un besoin nécessaire de générer plus de trafic à travers le monde et non plus se contenter uniquement de leur implantation géographique.

Si pour le moment ce nouveau ciblage ne concerne que les pays limitrophes, il s’agit déjà d’un grand pas. Sachant que la plus grosse refonte à entamer, c’est la traduction du site, il y a fort à parier que l’on entre dans une nouvelle ère.

Les moyens à mettre en œuvre

Quand on parle d’internationalisation, tout un tas de moyens est à mettre en œuvre derrière. Une ébauche déjà citée plus haut avec la traduction du site, mais aussi d’autres tout aussi pertinents. Cela passe notamment par le référencement.

Solution indispensable pour rapporter le maximum de vues sur un site, le référencement quand on parle d’internationalisation doit se faire à cette taille, c’est-à-dire qu’il doit lui aussi être international. L’utilisation de mots-clés, traduits correctement dans chaque langue entre autres.

Autre enjeu de l’internationalisation, allez là où l’on peut créer du trafic

La communication devient ainsi privilégiée pour s’adapter et créer des visiteurs autour de son propre site d’e-commerce. Un enjeu à tenir en compte pour tous ceux qui veulent attirer les clics et ainsi donner tout le potentiel marchand d’un site d’e-commerce. Axe important, les canaux d’influenceurs qui permettront de relayer avec leur lectorat.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.