Comment profiter des opportunités du m-commerce






Se positionner sur le commerce mobile est devenu une nécessité pour les détaillants en ligne.

Responsive Design

Toutefois, pour que l’opération soit couronné de succès, il faut respecter certaines règles.  

2012 a été cruciale pour le développement du commerce mobile. La révolution annoncée depuis quelques temps a finalement eu lieu l’année dernière. Le commerce en ligne se déplace petit à petit vers les appareils mobiles et il se trouve que cette tendance ne devrait pas s’arrêter de sitôt.

Selon le cabinet eMarketer, le chiffre d’affaires du commerce mobile aux Etats-Unis va passer de 13.63 milliards de dollars en 2011 à 86.86 milliards en 2016. Dans le même temps, sa part dans l’e-commerce va passer de 7 à 24%

Pour profiter des opportunités qu’offre le commerce mobile, le principal défi des entreprises et des commerçants est de proposer des expériences à la fois rapides et fiables sur les appareils mobiles, un peu comme sur le PC de bureau.

Pour cela, voici quelques conseils à suivre pour maximiser les performances sur smartphones et sur tablettes

Optimiser le design du site

Il est important pour le commerçant de se concentrer sur l’optimisation. C’est la base d’une bonne expérience Web mobile. Voilà pourquoi, les sites Web traditionnels, même s’ils sont plus complets, ne génèrent relativement pas beaucoup de trafic sur mobile.

Certaines enseignes pensent par ailleurs que pour faire un site plus rapide sur smartphone et tablette, on peut adopter les mêmes stratégies que sur un site classique. C’est le cas notamment des réseaux de diffusion de contenus. Elles oublient cependant que la connexion est plus lente sur mobile. Ainsi, les enseignes doivent avant tout se concentrer sur la performance du site.

Cela peut se faire aux dépends des contenus, le défi est alors de trouver le bon compromis

Un design selon l’appareil (responsive design)

L’Internet mobile comprend le trafic issu des smartphones et le trafic issu d’écran plus large, les tablettes. Ces dernières jouent un rôle de plus en plus grand dans le commerce mobile.

Selon eMarketer, leur poids dans le total des ventes m-commerce va passer de 2.8% en 2011 à 16.9% en 2016. Il est donc devenu important de différencier les tablettes et les smartphones

A titre d’illustration, un iPad est capable d’afficher un contenu plus riche visuellement. De plus, les pages affichées sur tablettes peuvent être optimisées pour la navigation tactile avec des boutons plus gros et plus espacés. Voilà pourquoi, certaines enseignes proposent des téléchargements pour différentes terminaux.

Il est aussi possible de concevoir des sites qui détectent automatiquement la nature du trafic entrant c’est-à-dire PC, tablette ou smartphone. Le but est toujours d’obtenir le même niveau de performance à travers tous les écrans.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.