BNP Paribas Fortis : 3 solutions de paiement électronique pour les particuliers et commerçants belges






Pour accélérer le commerce électronique en Belgique, BNP Paribas Fortis lance dès cette année des nouveaux produits à destination des particuliers et des petits commerçants.fortis logo

On s’attend au succès de cette opération. Le masterPass sera opérationnel en 2014.

 

Les petits sont concernés

Les dirigeants de BNP Paribas ont bien compris que les petits commerçants et les particuliers abonnés aux petits transferts avaient du mal à suivre le mouvement irréversible du paiement électronique.

Il était donc question de leur trouver des formules qui répondent à leurs attentes, en termes de simplicité et de coût

Les solutions proposées

Le produit « Easy transfer  » permet aux particuliers de transférer des petits montants (moins de 250 euros par jour) à des personnes disposant d’un numéro GSM en Belgique, via l’application Easy banking pour Smartphone ou Tablette tactile.

Le destinataire peut retirer son agent sans être forcément un client de BNP Paribas ou un détenteur de Smartphone

Le 2ème produit permet aux petits commerçants et aux professions libérales d’accepter les paiements par carte bancaire grâce à une application de paiement mobile sur Smartphone comprenant un lecteur de cartes.

En associant les petites surfaces et en proposant des solutions moins onéreuses, on vulgarise ce type de paiement.

En collaboration avec MasterCard, PNB Paribas envisage lancer le MasterPass en 2014 pour fluidifier et sécuriser les transactions en ligne.

La réalité belge

Toutes ces innovations permettront de rattraper quelque peu, le retard de la Belgique en matière de paiement électronique. Toutefois, il reste beaucoup à faire pour atteindre le niveau de certains voisins européens. Mais les choses risquent d’aller vite car les nouveaux produits sont adaptés aux « petits » qui ne pensaient pas entrer de si tôt dans le commerce électronique.

De toutes les façons, les tendances dans le monde montrent qu’aucun Etat ne pourra échapper au dictat de l’électronique.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.