Belgique : l’e-commerce en plein essor






L'e-commerce en Belgique

Ils sont déjà plus de 6 sur 10 à avoir fait un achat en ligne.

Ils, ce sont les Belges qui prennent désormais conscience du côté pratique du commerce en ligne.

Un côté pratique qui s’en ressent dans les chiffres et différentes études qui montrent l’augmentation nette de l’e-commerce notamment celle de Coméos, la fédération du commerce et des services ainsi que du bureau d’études Insites.

 

Des indicateurs au vert

Ce qui ressort avant tout de cette étude, c’est outre l’augmentation du trafic et des ventes en ligne, c’est la maturité du marché de l’e-commerce en Belgique.

En effet, ce sont les plus de 44 ans qui boostent les chiffres du commerce en ligne

Ainsi, toujours selon la même étude, pour la tranche d’âge des 44-59 ans, l’augmentation est de 8 %. Du côté des plus de 60 ans, la vitesse est bien plus spectaculaire avec une augmentation de 55 % soit 10 points en plus comparés à 2012. Une bonne nouvelle donc pour les acteurs de l’e-commerce belge.

Autre critère positif, les personnes ayant achetées en ligne comptent bien renouveler l’expérience. Ils sont ainsi 89 % à avoir répondu positivement et seulement 2 % à avoir dit non à acheter en ligne une nouvelle fois.

Des clients fidèles donc qui sont attirés principalement par l’achat en ligne de vêtements (46 %), de nuitées d’hôtels (38 %), de tickets événements culturels et d’achat de billets de train, d’avion ou de bateau (31 %).

En Belgique, le commerce en ligne représente actuellement 3 % du commerce de détail, bien loin encore derrière d’autres pays européens

En 2012, le chiffre d’affaires du secteur représentait tout de même 1.4 milliard d’euros et avait bondi de 25% selon les chiffres de la plateforme de paiement Ogone utilisée par 85% des sites d’e-commerce belge. Une belle embellie pour ce secteur qui devrait continuer à croître dans les années et mois à venir.

Ce qui pousse les Belges à acheter en ligne

Outre le côté pratique des sites de vente en ligne, limitant les déplacements par exemple, l’e-commerce offre tout un panel de points positifs pour le client belge. Ainsi, pour ce qui concerne l’étude citée précédemment, les sondés se disent principalement attirés par les prix plus bas des ventes en ligne. 42% jugent ainsi que les prix pratiqués par les enseignes de commerce en ligne regardent d’abord les prix contre seulement 35 % en 2012.

Toutefois, l’importance du prix reste assez limitée pour certains produits comme ceux issus de l’alimentation

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.