Apple : des jeux payants non dévoilés aux consommateurs






Après le scandale des achats intégrés non dévoilés, Apple a procédé au remboursement des victimes puis à la mise à jour de l’App Store.apple

Tout semble bien parti pour recréer un climat de confiance, propice aux affaires.

Le problème

Sur l’App Store, certaines applications peuvent être téléchargées gratuitement à la grande satisfaction des amateurs de jeux.

Le problème est qu’Apple n’a pas signalé que quelques unes de ces applications avaient des contenus payants.

Ainsi, les parents ont entré leur mot de passe pour permettre à leurs enfants de s’adonner gratuitement à leurs jeux favoris. Leur surprise fut grande quand ils ont constaté qu’on leur avait prélevé une forte somme d’argent.

L’un d’entre eux affirme avoir payé 2000 € en quinze minutes alors qu’il voulait permettre à son fils de 5 ans de jouer gratuitement

La plainte

Ne pouvant pas contenir leur colère, ils ont porté plainte contre Apple qui a dû leur cacher l’information pour augmenter ses marges de manoeuvre. De 5 plaignants au départ, on est très vite passé à 23 millions de personnes à dédommager.

Tout le monde s’interroge sur ce qui s’est passé. S’agit-il d’une arnaque, d’une erreur, ou d’une imprudence ?

La réparation

Apple s’est engagé à rembourser aux parents l’intégralité des montants « injustement » prélevés. Certains observateurs estiment que cette réparation rétablira la confiance entre les clients et l’entreprise.

Apple devra rembourser environ 100 millions d’euros aux victimes. Une somme qui est loin de déstabiliser le géant dont le cash est estimé à 137 milliards de dollars.

Mise à jour

L’entreprise américaine a procédé à la mise à jour de son App Store pour éviter de nouvelles plaintes. Désormais les utilisateurs pourront faire la différence entre les contenus payants (achats intégrés) et ceux qui ne le sont pas.

Apple a su réagir pour éviter d’être discrédité. Une belle leçon de management.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.