Une bataille juridique remporté par Wikileaks face à Visa et MasterCard






Visa et MasterCard sont contraints de rouvrir le portail de donation de Wikileaks en Icelande.

Le site de Julian Assange a ainsi gagné une première victoire contre la tentative de ces deux fournisseurs de moyens de paiement électronique de lui couper les vivres.

wikileaks gagne face a visa et mastercard

Une victoire au goût de revanche

Wikileaks a remporté une bataille dans la guerre qu’il mène actuellement contre son blocage bancaire sur Internet. Un tribunal de Reykjavík a donné raison au site face à Visa et MasterCard qui ont bloqué depuis deux ans son portail de donation.

Les deux géant du paiement électronique ont fermé depuis 2010 le service de donation en ligne de l’organisation rebelle fondée par Julian Assange. Ce dernier n’a d’ailleurs pas manqué de saluer la décision de la justice islandaise en qualifiant la victoire de considérable face à la tentative de la maison Blanche de réduire le site web au silence.

En effet, il ne fait aucun doute pour les représentants du site que le gouvernement américain se trouve derrière toutes ces mesures qui sont apparues après que des documents classés secrets ont été publiés sur les guerres d’Irak et d’Afghanistan.

Selon le controversé J Assange, cette censure économique est une censure à part entière car le blocage des dons par les sociétés de carte de crédit et de certaines banques a engendré un manque à gagner de 20 millions de dollars au site internet.

Concrètement, le tribunal de Reykjavík a ordonné la réouverture du portail des donations dans un délai de deux semaines sans quoi, Valitor, la société qui gère les paiements Visa et MatsterCard, devra payer une amende de 5 000 euros par jour.

Wikileaks ne compte pas s’arrêter là car des actions en justice sont en cours dans d’autres pays. Bruxelles se penche également sur l’affaire et attend les résultats d’une enquête allant dans ce sens.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.