La taille des écrans : un risque pour le paiement mobile






Paiement mobile

La Financial Conduct Authority (FCA) a mis en garde les fournisseurs de services bancaires mobiles sur les risques que représentent la taille des écrans des appareils mobiles.

 

 

 

Attention aux fausses manip’

Dans un rapport publié dans le cadre de l’examen des services bancaires mobiles, la Financial Conduct Authority a signalé un certain nombre de risques liés à la réalisation des activités bancaires et de paiement sur les téléphones portables.

L’une des questions soulevées par le régulateur concerne le défi que représentent les petits écrans et les claviers de ces appareils.

La FCA a notamment indiqué que la plupart des services étant relativement nouveaux pour les consommateurs, ces derniers pouvaient rencontrer des difficultés ou faire des erreurs de manipulation en effectuant leurs opérations, comme par exemple envoyer de l’argent au mauvais destinataire. Un risque accentué par la taille limitée des écrans et des claviers des téléphones d’aujourd’hui

La FCA appelle donc les fournisseurs de services bancaires mobiles à tenir compte de ce facteur risque.

La nécessité de systèmes de contrôle robustes

La FCA a aussi soulevé le problème des fraudes et de la sécurisation des données autour des services bancaires mobiles, et appelé les fournisseurs de solutions à respecter rigoureusement les règles anti-blanchiment d’argent.

Ces derniers doivent se conformer aux obligations légales et réglementaires en disposant de systèmes de contrôle pour identifier, évaluer et atténuer les risques.

Selon la FCA, sont particulièrement concernés les services bancaires qui ne sont pas rattachés au compte courant des clients, car il est alors plus difficile de signaler les transactions suspectes

Le régulateur insiste sur la présence de systèmes de contrôle robustes dans la mesure où les services bancaires mobiles vont faciliter les relations financières avec l’étranger.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.