Payer avec un smartphone en Bitcoins






bitcoinsIl est possible de payer avec un smartphone en utilisant les Bitcoins à travers des applications comme Gliph ou encore Asedik.

C’est même plus facile que d’autres systèmes de paiement.  

 

 

Aussi facile que d’envoyer un message

L’arrivée des Bitcoins sur les smartphones permet aux consommateurs d’utiliser la monnaie virtuelle à la place de l’argent pour les transactions rapides comme payer un repas. Gliph fait partie des sociétés qui proposent des solutions Bitcoins sur les boutiques d’applications Google et Apple. Cette start-up compte actuellement plus de 25 000 utilisateurs et a levé plus de 350 000 dollars de sociétés de capital risque comme Tim Draper qui soutient notamment Skype et Tesla Motors.

Pour Richard Crone de Crone Consulting LLC, le succès de Bitcoin repose sur la façon dont il est adopté et configuré pour mobile.

Depuis que cette monnaie virtuelle est disponible en application sur les appareils mobiles, elle est devenue un moyen efficace de transférer de l’argent

En effet, ce type d’application participe dans les tâches quotidiennes des consommateurs que ce soit pour le stockage de la monnaie virtuelle dans des portefeuilles ou le paiement en magasin. Le développeur Matt Tuzzolo affirme même qu’il est plis facile de payer avec les Bitcoins que via PayPal.

« C’est aussi facile que d’envoyer un message. » Matt Tuzzolo

Le défi de la sécurité

Comme pour toute solution de paiement mobile, les applications utilisant les Bitcoins doivent également surmonter le défi de la sécurité. C’est ainsi que le service Asedik limite les consommateurs à trois transactions par mois. Le PDG de la société Matthew Martin explique avoir pris cette décision pour être sûr que les utilisateurs soient protégés notamment dans le cas où leur smartphone a été volé.

Il est à noter qu’Apple a rejeté plusieurs applications de paiement Bitcoins de sa boutique, surtout celles qui proposent d’échanger la monnaie virtuelle contre des dollars ou d’autres devises. Les développeurs rejetées se ruent alors sur les appareils sous Android.

Ainsi, il y a environ 250 applications sur Google Play qui offrent des services Bitcoins contre une centaine sur iTunes

Commerce mobile

Environ un tiers des personnes qui possèdent des Bitcoins réalisent des paiements avec leur mobile. Selon Richard Crone, leur nombre pourrait facilement doubler dans les trois ans à venir. D’un autre côté, de plus en plus de détaillants physiques acceptent les Bitcoins.

C’est le cas de Madison’s Grill, un restaurant à Portland qui a commencé à accepter cette monnaie  il y a six mois. Steve Brown, le propriétaire de l’établissement, a indiqué n’avoir eu que 20 transactions en Bitcoins par mois au début. Aujourd’hui, il en a deux à trois par jours, ce qui, selon lui, l’aide à accroître son marché.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.