Payer avec son doigt, c’est possible






Une nouvelle technique de paiement basée sur la reconnaissance d’empreinte digitale est actuellement testée dans la ville de Villeneuve d’Ascq.

Lecteur biométrique de Natural Security

Empreinte digitale

Le paiement est sans aucun doute l’acte quotidien qui bénéficie le plus d’innovations ces dernières années.

Alors que les fournisseurs de solutions travaillent beaucoup sur le paiement mobile, une technique inédite est en ce moment testée dans la ville de Villeneuve d’Ascq.

Développée par la société Natural Security en collaboration avec Ingenico, le spécialiste des terminaux de paiement, cette solution de paiement s’articule autour de la reconnaissance d’empreinte digitale.

Concrètement, le consommateur règle ses achats avec son doigt

Pour ce faire, au moment de payer, il le pose sur un lecteur biométrique. L’authentification se fait à travers l’empreinte proprement dite ou le réseau veineux. Une fois le scan terminé, le terminal compare les informations avec celles enregistrées sur la carte que l’acheteur doit avoir sur lui. Le paiement est effectué dès que l’identité de la personne est vérifiée.

Protection des données

Cette nouvelle solution est testée jusqu’en mars sur un échantillon de 1 500 personnes auprès de quelque 200 enseignes et commerces de proximités à Villeneuve d’Ascq mais également à Angoulême. Elle a pour principal avantage d’accélérer le passage en caisse.

Pour ce qui est de la sécurité, Natural Security promet un système plus sûr que les moyens actuels de paiement

En effet, contrairement à ce que l’on peut voir dans des pays qui utilisent également la reconnaissance d’empreinte comme les Etats-Unis ou le Japon, la vérification de l’identité ne fait pas appel à une base de données centralisée. Les informations biométriques sont stockées uniquement dans la carte.

A Villeneuve d’Ascq, seuls les clients de la Banque Accord sont concernés. A Angoulême par contre, d’autres banques participent au projet à savoir le Crédit Agricole Charente-Périgord, le Crédit Mutuel Arkéa et la BNP Paribas.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.