Paiement mobile : l’importance d’un système ouvert






ShopriteLes usages du téléphone mobile se sont multipliés et il remplace maintenant de nombreux outils :
carnet d’adresse, appareil photo, agenda, lecteur de musique, GPS, ordinateur portable…

Pourquoi ne pourrait-il pas remplacer le porte-monnaie ? Nous permettant ainsi de se séparer des pièces, des cartes de crédit et des chèques qu’il y avait à l’intérieur.

Et rendre notre vie encore plus simple.

Un risque pour les détaillants

Transformer le téléphone portable en portefeuille est une idée qui a germée il y a déjà plusieurs années. Le plus gros problème était jusqu’ici la complexité des transactions électroniques.

En effet, chaque fois qu’une personne présente sa carte de crédit, un mécanisme complexe se déclenche entre le détaillant, la banque du détaillant,  notre propre banque et l’intermédiaire financier. Tout ceci ne prend pourtant que quelques millisecondes. Et ce, grâce aux décennies de développement qui ont rendues l’introduction de nouveaux acteurs difficile.

L’obstacle n’est cependant pas insurmontable. Une grande partie de l’infrastructure qui permettrait de faire du paiement mobile une réalité est déjà en place

Le dernier obstacle, et non le moindre, est le point de vente en lui-même. Les détaillants qui désirent accepter les transactions mobiles, y compris les bons et les coupons, doivent mettre en œuvre l’équipement permettant physiquement ces opérations. Et ils auront également besoin de former le personnel.

Cela coûte évidemment très cher, et les détaillants ne veulent pas investir dans un système de paiement sans être sûrs de son efficacité

Pourtant aucune application de paiement, aussi brillante soit-elle, n’arrivera à capturer la totalité du marché. Il existera toujours un risque pour qu’une nouvelle ne vienne la supplanter.

L’exemple sud-africain

Ceci explique explique en partie pourquoi le paiement mobile ne s’est toujours pas implanté, mais aussi pourquoi il commence maintenant à gagner du terrain.

La solution consiste à réduire le risque pour les détaillants en mettant en place une plateforme que n’importe service de paiement mobile peut utiliser. Ainsi, des détaillants comme Shoprite Checkers et Pick n Pay en Afrique du Sud ont fait du paiement mobile en magasin un véritable succès.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.