Paiement mobile : Fortumo investit l’Inde






FortumoLe spécialiste du micropaiement mobile Fortumo a lancé une plateforme de facturation opérateur, en partenariat avec les quatre principaux opérateurs du sous-continent.

 

Le 74ème pays

Grâce à Fortumo, les abonnés indiens de Vodafone, Airtel, Idea et Tata Docomo peuvent désormais réaliser des achats avec leur téléphone portable. La société estonienne vient en effet de lancer un service de paiement mobile en Inde, en partenariat avec les quatre premiers opérateurs de téléphonie mobile du pays, qui couvrent 61 % du marché, soit 530 millions d’abonnés

Le système se base sur la facturation opérateur : les achats effectués sont directement imputés à la facture du consommateur.

En ajoutant l’Inde à sa liste, la société, créée en 2007, étend à 74 le nombre de pays où elle est présente.

Le marché du jeu mobile

Selon Gerri Kodres, responsable des relations avec les opérateurs chez Fortumo, l’Inde a toujours été un marché difficile à percer pour les fournisseurs de micropaiement mobile, car le paiement SMS y est encore largement prédominant, ce qui complexifie l’intégration de paiements dans les jeux et les applications.

Plutôt que de s’appuyer sur ce système, principalement destiné à l’achat de sonneries et de fonds d’écran, Fortumo a préféré opter pour la facturation opérateur.

Toujours d’après Kodres, l’Inde possède un grand potentiel en matière de jeux mobiles, car les smartphones bas de gamme y sont plus accessibles financièrement que les PC ou consoles de jeux. Cela n’a toutefois pas empêché Fortumo de proposer un système de paiement multi-plateformes.

A noter que le smartphone continue de progresser dans le pays : ses ventes ont augmenté de 74 % au cours du premier trimestre 2013, avec une large domination des appareils tournant sous Android, qui trustent 90 % du marché.

Se basant sur les chiffres du cabinet de recherche Gyan, les responsables de Fortumo affirment que le marché indien du jeu mobile devrait atteindre 574 millions de dollars en 2016, tandis que l’utilisation de l’Internet mobile a déjà dépassé l’Internet de bureau l’année dernière




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.