Orange et China Mobile renforcent leur collaboration dans le paiement sans contact






L’opérateur français de téléphonie mobile Orange a signé un accord avec son homologue chinois, China Mobile pour donner un coup d’accélérateur au déploiement des solutions de paiement NFC en Europe et en Asie-Pacifique.

NFC-Orange

Unification des standards

Orange s’active sur le front du paiement sans contact.

En novembre, l’opérateur français de téléphonie mobile a déjà annoncé que la NFC sera au centre de ses innovations en 2013. Dans la foulée, il a signé un accord avec China Mobile pour accélérer l’adoption du sans contact en Europe et en Asie-Pacifique.

Il est à noter que les deux opérateurs ont commencé leur collaboration en octobre 2011 pour le marché d’entreprise

Le partenariat conclu en début de semaine par les deux opérateurs vise donc désormais le grand public pour un déploiement massif des solutions de paiement NFC dans leur zone géographique respective.

Concrètement, le protocole d’accord prévoit la standardisation de la solution NFC embarquée sur les cartes SIM

Dans ce sens, c’est la technologie SWP-SIM1 qui est adoptée. Cette solution se charge de connecter la carte SIM de l’utilisateur aux bornes de paiement. Pour rappel, la Near Field Communication ou communication en champ proche permet le transfert de données à très haut débit entre deux terminaux distancés de 10 cm au maximum. Cette technologie a vite été reprise par l’industrie du mobile pour transformer les portables en moyen de paiement.

Le PDG d’Orange Stéphane Richard a même indiqué qu’il pense faire du sans contact un levier de développement en 2013.

La mise en place du paiement NFC nécessite donc la formation d’un véritable écosystème comprenant plusieurs acteurs de différents domaines. Les deux partenaires estiment qu’il est important de constituer un ensemble de standards communs pour permettre une offre interopérable à l’échelle mondiale. Le but est de faire en sorte que l’utilisateur puisse effectuer un paiement sans contact peu importe son appareil ou son appareil. Cela est possible en intégrant les protocoles directement dans les cartes SIM.

Les opérateurs veulent garder la main

Pour Thierry Millet, le vice-président des paiements mobiles et NFC chez Orange, le développement d’une approche basée sur la SIM et l’utilisation des standards reconnus est important pour gagner la confiance des utilisateurs.

De son côté, Shen Hongqun, le vice-président responsable données chez China Mobile, a affirmé que les deux opérateurs vont collaborer pour mettre en place des standards de produit pour le paiement mobile et pour promouvoir les services NFC qui utilisent la technologie SWP-SIM. Au final, l’idée est de développer un écosystème international afin d’accélérer le déploiement du sans contact.

Par ailleurs, le partenariat que viennent de signer Orange et China Mobile illustre très bien la volonté des opérateurs de garder la main dans le paiement NFC devant les initiatives d’autres acteurs comme Google ou RIM.

En France, le projet Cityzi qui réunit les quatre premiers opérateurs de téléphonie mobile, dont Orange, a permis aux consommateurs français de se familiariser avec le sans contact.

Il a obtenu le soutien et le concours de plusieurs établissements financiers du pays ainsi que celui des services publics.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.