Optimal Payments gonfle ses revenus






OPAvec la rapide croissance des micropaiements mobiles et le retour en force des jeux d’argent aux Etats-Unis, la plateforme de paiement en ligne Optimal Payments a littéralement explosé ses profits au cours des six premiers mois de l’année.

Neteller et Netbanx, produits-phares d’Optimal Payments

Les transactions sur Optimal Payments ont augmenté de 10 % au cours du premier semestre 2013. Une quantité croissante d’opérations d’achat et d’opérations bancaires s’effectuent actuellement en ligne et via les appareils mobiles. La plateforme aide les clients à utiliser les cartes de crédit et les prélèvements automatiques en ligne en traitant les actions à l’aide d’un système conçu et géré par la société.

Optimal Payments dispose de deux sources principales de revenus : Neteller et NetBanx. La première est un portefeuille électronique destiné aux joueurs en ligne qui peuvent y déposer de l’argent avant de jouer. Quant à NetBanx, c’est un système qui traite les transactions pour les détaillants en ligne. Ces deux services ont fortement progressé au cours de la première partie de l’année, tirant les revenus de la société à la hausse (+50 %) pour atteindre 118 millions de dollars

Opportunités de marché

Les chiffres d’affaires générés par Neteller et NetBanx ont considérablement augmenté (+50 % et +45 %)  pour s’établir respectivement à 28,3 et 90 millions de dollars, avec des marges brutes de 83 % et 43 %.

Les augmentations combinées des revenus et des marges ont littéralement fait s’envoler les profits à 15,5 millions de dollars en juin, contre 1.7 million l’année dernière.

La trésorerie nette de la société est quant à elle passée de 12,9  à 70,8 millions de dollars tandis que ses prêts, de l’ordre de 25,8 millions de dollars en 2012, se sont stabilisés à 9,8 millions de dollars cette année.

Optimal Payments a notamment profité de l’assouplissement de la législation concernant les jeux d’argent en ligne aux Etats-Unis, comme ce fut le cas dans le New Jersey, le Delaware et le Nevada, trois Etats qui ont légalisé le poker et les jeux de casino cette année. Dans cette logique, plusieurs sociétés cherchent actuellement à obtenir des licences, ce qui devrait permettre à Neteller d’accroître encore ses revenus et sa popularité

Les analystes misent sur 270 millions de dollars de revenus en 2014, soit une augmentation de 12 % par rapport à 2012, tandis que les bénéfices devraient atteindre 46 millions de dollars.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.