L’offensive de Vodacom dans le commerce mobile






Logo-vodacomLe plus grand opérateur de téléphonie mobile d’Afrique du Sud, Vodacom, prévoit un offensive dans le commerce mobile en réponse à la baisse de son chiffre d’affaires causée par l’utilisation des nouvelles technologies de communication.

 

 

Le cloud couponing

Herman Singh, responsable de la division commerce mobile de Vodacom, a indiqué que l’opérateur s’attend à ce que le m-commerce représente un partie importante de ses revenues dans le futur, comme c’est le cas des opérateurs des autres pays.

Ancien chef du département paiement de la Standard Bank, Herman Singh estime que le marché sud-africain est prêt pour le commerce mobile qu’il considère être un élément incontournable d’un environnement de plus en plus convergent.

La première incursion de Vodacom dans cet univers de convergence est le vouchercloud, application de géolocalisation qui recherche les meilleurs offres à proximité et les affiche sur l’écran du smartphone.

Les clients peuvent également utiliser cette application pour obtenir des coupons pour une gamme de services des détaillants participants. Ils leur suffit alors de présenter le coupon à la caisse pour bénéficier des remises. A l’heure actuelle, vouchercloud est relié à 60 000 points à travers 300 marques et 850 offres dédiées.

Publicité

En attendant que Vodacom construise une fonctionnalité de paiement mobile autour des plateformes Windows, l’opérateur a mis en place une version USSD qui permet le commerce mobile proprement dit.

Pour Herman Singh, la combinaison du commerce mobile et de la publicité a un énorme potentiel en termes de chiffre d’affaires pour Vodacom

Pour appuyer ses dires, il a noté qu’en Angleterre, le budget moyen de la publicité mobile a pour la première fois dépassé celui de l’impression. En Afrique du Sud, 15 à 20% de la publicité se passe actuellement sur mobile.

Herman Singh s’attend alors à ce que la publicité mobile explose a cours des trois prochaines années. Vodacom va ainsi devenir progressivement un éditeur en vendant de la publicité sur ces plateformes.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.