« Mobile Local Shopping and Payments: A Virtuous Cycle », le nouveau rapport de BIA/Kelsey






BIA/KesleyBIA/Kelsey a annoncé la sortie d’un nouveau rapport qui analyse l’évolution des achats, du commerce et des paiements à l’ère du mobile.

 

 

Un survol du commerce mobile

BIA/Kelsey a publié son récent rapport sur le commerce mobile. Titré « Mobile Local Shopping and Payments: A Virtuous Cycle« , le document présente le profil des meilleurs acteurs, examine les meilleurs pratiques et détermine les meilleures opportunités qu’offrent les solutions de marketing mobile.

Le rapport analyse les différents éléments qui composent le paysage du commerce mobile

Il s’est notamment intéressé aux coupons mobiles et programmes de fidélité, au Passbook d’Apple, au showrooming, aux applications de shopping tierces, au mapping indoor, aux paiements mobiles, aux lecteurs de carte sur smartphone et tablette, aux applications de paiement, aux terminaux de paiement spécialisés ou encore à la technologie NFC (communication en champ proche).

Succès des lecteurs de cartes mobiles

Selon Michael Boland, vice-président du contenu et analyste principal chez BIA/Kelsey, l’e-commerce et le m-commerce ne représentent que 7% des dépenses sur le marché du détail aux États-Unis. Il estime pourtant que les achats en magasin assistés par les smartphones et autre tablette constituent une grande opportunité aussi bien pour les acheteurs que les commerçants.

40% des PME acceptent des paiements à travers un lecteur de carte attaché à un smartphone ou une tablette tandis 16% prévoient d’utiliser ce système dans les 12 mois à venir

Ces informations ont fourni un contexte pour quatre études de cas figurant dans le nouveau rapport qui mettent en évidence les petits commerçants qui ont abordé le virage de la mobilité. Parmi eux, on a Lemongrass, un food truck basé à Arlington dans l’Etat de Virginie qui sert des plats vietnamiens. Ce commerce utilise un lecteur de carte branché à un iPad pour accepter les paiements par carte de crédit. Le système gère entre 65 et 70% des ventes du food truck.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.