Le micropaiement mobile, le futur du marketing






Paiement sans contact mobile

Au premier abord, le marketing et le paiement semblent totalement étrangers mais en y regardant de plus près, ils peuvent rapidement converger pour apporter plus de valeur aussi bien pour les consommateurs que pour les commerçants.

Dans ce sens, le micropaiement mobile comporte des opportunité pour le marketing.

Interagir avec les clients

Il clair que les commerçants doivent penser à adopter le virage mobile.

Le fait que les consommateurs soient de plus en plus équipés en Smartphone leur ouvre en effet la voie à une nouvelle façon d’interagir avec leurs clients

Les Smartphones apportent avec eux de nouvelles technologies qui incluent non seulement le micropaiement mobile, mais aussi des programmes de fidélisation et de récompenses. En fait, les micropaiements mobiles s’accompagnent de nouveaux services marketing à valeur ajoutée comme les offres ciblées, les remises ou encore les applications de fidélisation.

De ce fait, le traditionnel POS, Point-Of-Sale, devient POI, Point-Of-Interaction, une place où le consommateur et le commerçant peuvent interagir

Quand les nouvelles technologies comme la NFC, le QR code, la géolocalisation ou encore le cloud sont intégrées dans le Smartphone, les commerçants peuvent proposer facilement des offres personnalisés à leurs clients à travers leur mobile.

Les commerçants sont la clé

Ainsi, pour les commerçants, la convergence du paiement et du marketing permet d’attirer de nouveaux clients, augmenter les ventes des clients existants et de disposer de plus de données sur ces derniers. Pour les consommateurs, cette convergence améliore de manière considérable l’expérience d’achat avec les offres, les informations et la possibilité de comparer les prix et les produits.

La progression de l’adoption du paiement mobile par les commerçants et les consommateurs va relancer la convergence du marketing et du paiement

Seulement, on est encore dans les premières étapes car même si les technologies de commerce mobile sont largement répandues, les fournisseurs travaillent toujours à gagner du terrain auprès des consommateurs en masse.

Par ailleurs, les commerçants n’ont pas encore ressenti le besoin de mettre à niveau leurs systèmes d’encaissement pour accepter les paiements mobiles. En effet, pour conduire l’usage des clients, il faut que les technologies de paiements soient acceptées avant tout par les détaillants.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.