Les médicaments disponibles sur internet en France






Les autorités françaises ont récemment mis en place une ordonnance permettant à certains sites e-commerce de vendre des médicaments en ligne. 

Mal vu par les professionnels de la santé et quelques utilisateurs, ce système participe néanmoins à l’extension des produits disponibles sur la toile.

Après la mise en vente des médicaments parapharmaceutiques dans les grandes surfaces, c’est au tour du web de se développer dans ce domaine.

 

Les médicaments : après les supermarchés, le Web

De nombreux types de médicament parapharmaceutiques sont commercialisés dans les grandes surfaces dans l’Hexagone.

En décembre 2012, la vente de certains médicaments a été légalisée sur la toile

Une ordonnance concernant cette commercialisation a été publiée au Journal officiel français le vendredi 21 décembre 2012. Cette législation précise les différentes conditions de vente des produits pharmaceutiques sur internet.

Cette décision a été prise suite à la directive européenne qui a pour but de libéraliser l’e-commerce au nom de la libre circulation des marchandises

Il est à noter toutefois que seulement certains sites spécialisés sont autorisés à vendre des médicaments en ligne. Ces portails sont gérés par les pharmacies qui ont le contrôle des diffusions de produits pharmaceutiques

Ce projet de commercialisation de médicament via le web a débuté en 2007. Il a rencontré à l’époque quelques problèmes comme l’absence de contact entre le praticien et le patient, mais également la nécessité de mettre en place une plateforme spécialisée destinée  aux pharmaciens et aux  médecins.

Un moyen de contrôle des sites e-commerces

La mise en œuvre de cette ordonnance offre une opportunité aux autorités françaises de contrôler les différents sites e-commerces étrangers qui écoulent sur le web de nombreuses contrefaçons. En effet, ces portails représentent un grand danger pour les consommateurs.

D’un autre côté, la législation exige que toutes les pharmacies souhaitant vendre leurs produits en ligne doivent obtenir l’approbation de l’Autorité régionale de santé. Pour information, les seuls médicaments qui peuvent faire l’objet d’une vente en ligne sont les antidouleurs ou ceux contre la toux et le rhume. La possibilité d’introduire les autres produits nécessitant une ordonnance médicale n’a pas encore été évoquée par les autorités françaises.

La vente de médicament qui ne fait pas l’unanimité

La mise en place de la vente en ligne de produits pharmaceutiques a été bien reçue par les cyberacheteurs qui y voient un moyen plus rapide de se procurer des médicaments à moindre prix. Cependant, certains internautes sont plus méfiants sur ces produits vendus en ligne. Ils estiment que les médicaments achetés en ligne ne sont pas toujours fiables et peuvent engendrer d’autres problèmes de santé.

D’autre part, ils se méfient des transactions en ligne qui selon eux, ne sont pas assez sécurisées. Les professionnels de la santé quant à eux pensent que ce système ne pourra jamais remplacer les avis des vrais médecins. Ils voient également dans la vente de médicaments en ligne une incitation à l’automédication. Selon l’ordre national des pharmaciens, cette banalisation pourrait entraîner une perte de contrôle des usages de produits pharmaceutiques par les consommateurs et représente un réel danger à la santé.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.