La maturité du micropaiement






A l’heure où les contenus numériques se vendent comme des petits pains sur la Toile, le micropaiement est plus que jamais incontournable.

Maturité du micropaiement

Un système très sollicité

A cours des 12 derniers mois, un certain nombre d’entreprises se sont renforcées dans le domaine du micropaiement. On peut notamment citer BitPass, FirstGate, Payloadz, Paypal, Technologies Paystone, Peppercoin ou encore Yaga.

Il faut le noter que ces derniers temps, avec l’adoption des connexions à large bande et la prolifération des contenus numériques, il est devenu urgent de trouver la meilleure façon de monétiser le tout.

En effet, contrairement aux années 90, la question n’est plus de savoir si les consommateurs vont se procurer des biens numériques. Ces derniers ont clairement fait savoir qu’ils sont prêts à payer et qu’ils recherchent le meilleur moyen d’y parvenir comme le montre le succès actuel de la plateforme iTunes d’Apple.

Ainsi, le micropaiement est plus que jamais sollicité

Toutefois, les fournisseurs de micropaiement vont avoir du mal à vendre leurs services aux grands distributeurs car ces derniers ont depuis la possibilité de créer leur propre plateforme de paiement, c’est le cas notamment d’Apple.

Par ailleurs, certains vendeurs préfèrent encourager les abonnements tout en proposant le micropaiement pour les internautes qui hésitent à souscrire. Cela leur permet de ne pas dépendre uniquement des micro-transactions.

Voilà pourquoi les fournisseurs de solutions de micropaiement se focalisent surtout sur les plus petits marchands dont le catalogue de contenus numériques continue de se développer. Un certain nombre de petits commerces et de particuliers sont donc susceptibles d’adopter les solutions proposées.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.