M-commerce : vers une copie conforme des sites commerciaux






Le M-commerce est une véritable opportunité pour le monde du E business.

On déplore cependant une absence de créativité des annonceurs quant à la configuration et au paramétrage de leur espace de promotion des ventes : les sites Internet se ressemblent  tous ou presque.

La forte concurrence les oblige à quitter les sentiers battus.

Les sites commerciaux M-commerce ont du mal à décollerLes raisons

L’excès de prudence est à l’origine des « sites copies conformes ». En effet, les webmasters craignent de s’engager sur de nouvelles voies ou d’utiliser des fonctionnalités qui n’ont pas encore fait leurs preuves ; ils ne veulent pas courir le risque de s’égarer. En revanche, il est plus aisé de s’inscrire dans des schémas classiques ou traditionnels.

Les copies conformes sont aussi expliquées par le fait qu’il faudra du temps pour connaître et comprendre les différentes fonctionnalités ainsi que les mobiles qui amènent les consommateurs à fréquenter un site plutôt qu’un autre.

Ainsi, en attendant de maîtriser tous les rouages de ce type de commerce, il paraît plus sage de faire comme les autres. Le plus souvent, les sites commerciaux comprennent les fonctionnalités suivantes : recherche, intégration sociale des médias, service accélérateur de vente, logo du vendeur sur le haut de l’écran…

La montée du M-commerce

En raison de la forte mobilité des consommateurs, on note une croissance des supports mobiles. Ainsi, les marques se tournent de plus en plus vers les fournisseurs qui intègrent les supports mobiles dans leur dispositif.

Arriver à se démarquer de ses concurrents est une nécessité car la décision, mieux,  l’engagement des consommateurs sera de plus en plus influencé par les i-phone pour les achats simplifiés et les Google-phone pour les cas plus complexes.

Les annonceurs doivent donc arriver à tirer profit des réseaux rapides, des écrans plus grands avec intégration de système de géo localisation. En clair, les Smartphones et tablettes sont devenus incontournables.

La géo localisation permet de faire venir le client dans le magasin du vendeur pour l’aider à gagner du temps ; le Bluetooth permet de contacter le client dès qu’il passe près du magasin.

Le ciblage, un préalable

Mais pour mieux profiter du M-commerce, les commerçants devront d’abord optimiser le ciblage afin d’être en phase avec les attentes de leurs clients. De cette façon, ils réussiront à augmenter leurs ventes.

Une expérience mobile réussie (intégration de fonctionnalités intéressantes) amène les clients à oublier les comparateurs de prix : un site mobile bien animé crée la dépendance.

Le défi de la concurrence

Étant donné que les consommateurs mobiles deviennent de plus en plus exigeants, les marques cherchent à faire la différence en faisant des présentations mobiles plus conformes à leurs stratégies et chartes graphiques.

Le M-commerce va continuer pendant longtemps à influencer et orienter les achats des consommateurs, car il leur permet de rechercher des produits à tout moment et de n’importe quel endroit.

Les sites marchands gagneraient à s’inscrire dans le M-commerce.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.